Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

BAPA > Organisation d’un atelier de sensibilisation

Plaider pour la mise en place d’une loi  sur la consommation des boissons alcoolisées

 

bapaLe Burundi alcohol policy alliance (Bapa), a organisé, le lundi 4 septembre 2017, un atelier de sensibilisation à l’intention des députés membres de la Commission chargée des affaires sociales au sein de l’Assemblée nationale; des représentants du ministère en charge de la Santé et du ministère de la Sécurité publique. Il s’agissait de plaider pour la mise en place d’une loi régissant la production, la commercialisation et la consommation de l’alcool. Tous les intervenants ont remercié tous ceux qui s’activent pour lutter contre les méfaits liés à la consommation des boissons prohibées.  

 

Le Burundi alcohol policy alliance (Bapa) est une coalition de plaidoyer pour la mise en place, le suivi et la mise en œuvre d’une politique nationale sur l’alcool créée par les Scouts et les Guides après avoir effectué un sondage et constaté que l’alcool a des importants effets sur la santé des jeunes.  Selon le représentant légal de cette association, Ngabo Spageon, pour faire face à ces effets, une politique nationale pour la réglementation de la production, la commercialisation et la consommation des boissons alcoolisées s’avère nécessaire.Le Burundi alcohol policy alliance (Bapa) est une coalition de plaidoyer pour la mise en place, le suivi et la mise en œuvre d’une politique nationale sur l’alcool créée par les Scouts et les Guides après avoir effectué un sondage et constaté que l’alcool a des importants effets sur la santé des jeunes.  Selon le représentant légal de cette association, Ngabo Spageon, pour faire face à ces effets, une politique nationale pour la réglementation de la production, la commercialisation et la consommation des boissons alcoolisées s’avère nécessaire.Il s’est réjoui de l’existence d’un projet de loi en cours de préparation qui va réguler la commercialisation et la consommation de l’alcool et qui sera bientôt soumis au conseil des ministres pour l’analyse et au Parlement pour l’adoption. D’où l’invitation des députés membres de la Commission chargée des affaires sociales dans cet atelier afin de s’enquérir des méfaits de l’alcool sur la santé et sur le plan socio-économique. Cela pour les inviter à analyser et adopter ce projet de loi en conséquence. Selon lui, la part des parlementaires dans la réglementation de la commercialisation des boissons alcoolisées est primordiale en ce sens que ce sont eux qui étudient et adoptent les lois. En définitive, cet atelier a été marqué par des exposés sur les méfaits de l’alcool sur la santé et sur le plan socio-économique ; sur certaines activités déjà menées dans la lutte contre les méfaits de l’alcool et sur l’importance de la législation sur la commercialisation des boissons alcoolisées. 
ASTERE NDUWAMUNGU

Ouvrir