Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Mugina> Centre de santé Camakombe

Les  patients éprouvent des difficultés énormes parce qu’il est exigü

 

DSC07082Les habitants de la colline Camakombe dans la commune Mugina de la province de Cibitoke éprouvent des difficultés quand ils ont besoin de se faire soigner. En effet, le centre de santé de la localité ne remplit pas les conditions requises pour offrir aux malades les services nécessaires. Mais les habitants de cette localité regroupés en associations ou non veulent contribuer dans la recherche  de la solution. 

 

« Il n’y a pas de choix, sinon le Centre de santé Camakombe n’est pas digne de ce nom», remarque la population proche dudit centre de santé. Avec raison, car les habitants de cette localité ont remarqué l’incapacité de cette structure de santé à accueillir les malades. Egide Ndiyabandi, infirmier et titulaire adjoint de cette structure de soin remarque impuissamment cette situation. « Le centre de santé est très petit. Deux ou trois personnes partagent un seul lit.  Les malades sans distinguer les sexes ou les types de maladies se retrouvent dans une même chambre.  Et pour ce qui nous concerne, différents services se font dans une même chambre », dit-il. Tout le monde remarque ce défi. Ainsi, dit le chef de zone Ruziba, Wilson Ndabihorere, la population et l’administration à la base ont décidé d’étendre ce centre de santé. Ils comptent construire un bloc de douze  chambres  au moins. Pour y parvenir, on  avait  décidé  que toute personne  de  cette   localité  âgée  de 18 ans et plus puisse contribuer à hauteur de 3 000 FBu.  Mais, malheureusement, il n’est pas toujours facile de les avoir. Il appelle les bienfaiteurs à les appuyer. Déjà, les associations de la place Tugiramagarameza, Twitezimbere et Dukundane encadrées par ADRA-Burundi ont collecté les matériaux de construction. Cette agence est engagée aussi à accompagner la population de cette localité dans ce projet. Egide Ndiyabandi révèle qu’à part ce problème d’infrastructure, la population de cette localité répond aux différents programmes de promotion de la santé dont les campagnes de vaccination et les programme de planification des naissances. 
Alfred Nimbona

Ouvrir