Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Commune Buganda> Manque d’eau potable

Les habitants de certaines collines en souffrent énormément

 

DSC07044Les habitants de la commune Buganda en province de Cibitoke connaissent un problème de manque d’eau potable. Ils sont obligés de parcourir plusieurs kilomètres pour trouver de l’eau à boire ou d’usage divers. Ils utilisent même l’eau des rivières, ce qui les expose aux différentes maladies. Ils crient au secours !  

 

« L’eau  potable », une denrée rare en commune Buganda de la province de Cibitoke. Presque un tiers seulement des habitants de cette commune a un accès possible à l’eau potable. En effet, comme le dit Jean Claude Rindi, inspecteur provincial des Finances communales, seules cinq  sur  quatorze sous-collines de cette commune ont de l’eau potable. Les habitants de ces sous-collines qui n’ont pas d’accès à l’eau potable se rabattent sur les rivières pour s’approvisionner. Ces habitants rencontrés sur la colline Nyamitanga disent qu’ils utilisent l’eau des rivières, Nkuri et Kinake. Sans écarter la possibilité de boire cette eau sans l’avoir préalablement cuite, ils disent qu’ils l’utilisent pour la cuisson, la lessive, se laver… Ils comprennent que l’eau qu’ils utilisent n’est pas propre, mais disent qu’ils n’ont pas de choix. « Nous ne pouvons pas trouver de l’eau potable tout près de nos ménages. Nous n’avons pas d’autre choix que d’utiliser l’eau des rivières », disent-ils.  Ils prient les intervenants en cette matière de les aider à être approvionnés en eau potable en vue de  prévenir les maladies des mains sales.  L’administration provinciale connaît et déplore cette situation. Jean Claude Rindi remarque avec regret cet état des choses dans cette commune Buganda.  Il souhaite que des actions allant dans le sens de fournir l’eau potable aux différentes sous-collines de cette commune soient menées. La population de ces sous-collines se dit aussi être prête à apporter sa contribution à hauteur de sa possibilité  à l’un ou l’autre projet qui viendrait alimenter ces sous-collines en eau potable.                           Alfred Nimbona

Ouvrir