Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

MUNIICIPALITE DE BUJUMBURA> Nouvel éclairage public solaire dans certains endroits

Réduire le déficit énergétique actuel

 

DSC07854Ces derniers jours, il est visible de nouvelles installations d’éclairage public solaire dans certains endroits comme les parkings d’autour de l’ancien marché central de Bujumbura. Il s’agit de la société Gigawatt global qui a amené cette nouvelle technologie dans le but de réduire le déficit énergétique observé actuellement.

 

Dans un entretien que la rédaction du quotidien burundais d’informations Le Renouveau a eu avec l’ingénieur Déogratias Hurege de la société Gigawatt global, il s’agit d’une nouvelle technologie qui consiste à faire l’éclairage public solaire. Il s’agit d’un système composé de plaques solaires, de circuits électroniques et de batteries qui sont compacts  dans un seul élément.La municipalité de Bujumbura a signé avec Gigawatt global un contrat d’un projet pilote de 40 lampadaires solaires. Dix pièces sont déjà installées jusqu’à présent spécialement dans les parkings d’autour de l’ancien marché central de Bujumbura, a indiqué M.Hurege. Les 40 lampadaires seront installés dans le quartier Rohero en commune urbaine de Mukaza, a-t-il ajouté.M.Hurege a fait savoir qu’il espère avoir une extension du contrat afin de faire l’installation sur toute la ville de Bujumbura. Ce système de technologie a des lampes de bonne qualité avec une garantie de 10 ans pour les batteries  et 25 ans pour les lampadaires, a signifié M.Hurege.A la question de savoir si ces éléments ne seront pas vandalisés comme les autres, M.Hurege a indiqué que c’est une nouvelle technologie où le vol est tellement limité. Les composantes de la lampe solaire sont compactes car il y est installé des anticrampes, c'est-à-dire des protections qui empêchent les voleurs de monter sur le poteau.Le Burundi est un pays béni où le soleil brille toute la journée.  M.Hurege a indiqué que l’on devrait en profiter pour éclairer toutes les villes du pays. Avec cette technologie, l’on va assister à une réduction du déficit énergétique observable actuellement, a signifié M.Hurege. Avec cet éclairage public, la sécurité, et dans les villes et dans les quartiers, va augmenter, a-t-il ajouté.
Martin  Karabagega

Ouvrir