Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

14 JUIN> Journée mondiale des donneurs de sang

Donner du sang, un geste qui rend fier les donneurs

 

Chaque année, le 14 juin, les pays du monde entiers célèbrent la journée mondiale des donneurs de sang. Cette manifestation vise à montrer la nécessité de donner du sang. C’est aussi l’occasion de remercier les donneurs de sang du geste louable qu’ils font en donnant leur sang. Selon les donneurs de sang, « donner du sang » est un geste qui les rend fier lorsqu’ils réalisent qu’ils sauvent des vies humaines.

 

David Ndayizeye est un donneur de sang il y a plus de dix ans. Il a témoigné sur la nécessité de donner du sang. Il a commencé le don de sang lorsqu’était à l’école secondaire. A ce moment, avec ses amis, ils le faisaient pour savoir leur état de santé pour certaines maladies comme l’hépatite, le VIH-Sida, etc. Et c’est par après qu’il a commencé à réaliser le bien de sauver les autres. M. Ndayizeye a révélé que donner du sang est un acte de générosité mais c’est tout aussi bénéfique pour le donneur. Cela parce que si on donne du sang, ça permet de connaître régulièrement son état de santé. Aussi, il a révélé que donner du sang est un geste qui le rend fier étant donné que ce sang sauve des vies humaines. Mais aussi, ça lui permet de bien se comporter. Selon lui, lorsqu’on est un donneur régulier, on doit être prudent pour éviter les maladies sexuellement transmissibles. Car « donner de sang » donne une éducation pour les donneurs réguliers, a-t-il ajouté.

Des sensibilisations s’avèrent nécessaire

Dans notre pays, beaucoup de personnes n’ont pas encore compris la nécessité de donner de sang. La preuve est que le pays est confronté souvent à des problèmes de pénurie du sang surtout pendant la période de vacances. Cela parce que la grande majorité des donneurs sont des élèves. C’est pourquoi des sensibilisations approfondies s’avèrent nécessaire pour que tout le monde puisse comprendre la nécessité de donner du sang. Le problème est que la plupart de gens voient la nécessité de donner de sang lorsqu’il y a un membre de leur famille qui est malade et qui a besoin du sang.
En donnant du sang, personne ne sait qui va bénéficier de ce sang donné, peut-être que ce sera un membre de sa famille. C’est pour cette raison qu’il a interpellé toute personne qui remplit les conditions de donner du sang à le faire sans rien espérer en retour comme récompense sauf la fierté de sauver les vies. Notre source a déploré qu’il y ait des personnes adultes qui ne savent pas même leur groupe sanguin pour donner du sang en cas d’urgence, car connaître le groupe sanguin, c’est le minimum. Pour lui, il est nécessaire que les Burundais surtout les jeunes aient l’habitude de faire les actes de volontariat.
Il faut signaler que le thème retenu pour cette année au niveau mondiale est « le don de sang dans les situations d’urgence ». Cette campagne souligne le rôle que chacun peut jouer pour aider les autres dans les situations d’urgence en donnant de son sang. Elle montre aussi qu’il est important de donner du sang régulièrement afin que les réserves soient suffisantes avant une situation d’urgence.

Fidès Ndereyimana

Ouvrir