Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

ENVIRONNEMENT > Canalisation de la rivière Nyabagere amont

Un ouf de soulagement pour les habitants riverains

 

IMG 153835Nul n’ignore les dégâts qu’a causés dans le temps la rivière Nyabagere à l’endroit de ses riverains. Les travaux de sa canalisation viennent résoudre tant de difficultés auxquelles font face ces derniers.

 

La Nyabagere est l’une des rivières qui traversent la capitale Bujumbura d’Est en Ouest. C’est aussi l’une des plus dangereuses à l’endroit de la population riveraine. Pendant les périodes pluvieuses, cette rivière est beaucoup chargée ce qui fait qu’à certains endroits, sa section s’obstrue, poussant son eau et sa charge à déborder et inonder, voire emporter certaines infrastructures qui lui sont proches. C’est le cas notamment de l’Ecole fondamentale Kamenge II qui a, à maintes reprises été inondée, sa dernière inondation étant celle d’avril dernier.
Lors de son passage à Kamenge, la rédaction de la presse quotidienne Le Renouveau a constaté que des travaux de canalisation de cette rivière sont en cours d’exécution. Sous le financement de la Banque mondiale, le ministère de l’Eau, de l’environnement, de l’aménagement du territoire et de l’urbanisme, via l’Agence burundaise pour la réalisation des travaux d’intérêt public (Abutip) est à l’œuvre et prévoit faire le travail pendant douze mois.
Pour aller rapidement, une machine en avant et des ouvriers à sa suite, creusent le canal à maçonner qui sera le nouveau lit de la rivière. Ce que ces travaux apporteront de nouveau afin d’éviter des obstructions éventuelles, la Nyabagere sera canalisée en ligne droite. Ce qui permettra à toute sa charge de s’évacuer sans difficulté, vu la pente du profil d’équilibre de la rivière.
La population des quartiers riverains de la rivière Nyabagere se réjouissent de ces travaux d’aménagement de cette artère fluviale. Ils disent que, malgré les multiples efforts qu’ils avaient fournis pour lutter contre son agression, ils étaient toujours vaincus. Ceux qui exercent leurs activités économiques à ses environs se sont vus ruinés et saluent cette initiative. Plus que d’autres, les parents qui ont des élèves à l’Ecofo Kamenge II, eux, sont ravis de cette canalisation de la Nyabagere car comme ils le disent, chaque fois que la pluie tombe, ils ont peur que leurs enfants soient emportés par cette rivière qui inonde souvent cet établissement.
Jean Bosco Nkunzimana
(stagiaire)

Ouvrir