Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

ZONE KAMENGE> La collecte des déchets ménagers solides

Des irrégularités s’observent encore malgré des contrats très clairs

 

IMG 140409L’hygiène dans la zone Kamenge de la municipalité de Bujumbura n’est pas satisfaisante. Cela est dû à l’irrégularité dans la collecte des déchets ménagers. Pourtant, les contrats soulignent bien que la collecte devrait se faire hebdomadairement.

 

La question de collecte des déchets ménagers solides dans la zone Kamenge de la municipalité de Bujumbura devient de plus en plus insolvable. Cela depuis les derniers mois de l’année 2016. Certains habitants de ladite zone se plaignent qu’ils ne cessent de payer mais que les ordures restent, pendant longtemps dans les ménages sans être évacuées.
Le quotidien burundais d’informations Le Renouveau a recueilli les avis des uns et des autres à ce propos. Ils se lamentent qu’ils sont contraints de payer mais que la collecte ne se fait pas comme convenue dans le contrat. « Nous sommes obligés de signer un contrat et en cas de demande de documents à la zone, on doit présenter des bordereaux de payement pour la collecte des déchets ménagers. », s’indignent-ils.

Le Renouveau a essayé de trouver le contrat en question

Sur le contrat, il est convenu que la commune s’engage à procéder une fois par semaine à l’enlèvement des déchets solides produits par les ménages ou l’activité économique sous la responsabilité de l’abonné. Le jour exact d’enlèvement sera communiqué au ménage. L’abonné s’engage à mettre à disposition ses déchets durant le jour et les heures convenus pour la collecte. Les déchets doivent être accessibles. L’inscription à un système de collecte des déchets est obligatoire. Le présent contrat est valable tant que l’abonné habite ou exploite les lieux. Tels sont les quelques articles de ce contrat signé entre la commune (aujourd’hui la zone) et chaque ménage.
Comme il s’observe depuis les derniers mois de l’année 2016, des irrégularités dans la périodicité ont commencé à s’observer. Deux semaines ou un mois peuvent passer sans qu’il y ait une seule opération et des ordures encombrent souvent les avenues.

Malgré cela une nouvelle stratégie s’observe

Puisque la zone de transit n’est pas du tout fonctionnelle et que les déchets sont abondants dans les ménages, le système de collecte des déchets ménagers dans la zone Kamenge a opté de les collecter par un véhicule, en vue d’une collecte massive et rapide. Cependant, une chose reste à faire : le respect de la périodicité, car une fois que ces ordures abondent dans les ménages, elles peuvent êtres nuisibles à la santé des habitants.

Jean-Bosco Nkunzimana
(Stagiaire)

Ouvrir