Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

RN1> Son impraticabilité en bas du Rond-point de « Iwabo w’abantu »


La route mérite des travaux de nettoyage

 

aaaqqdfghui Sur la RN1 (Route nationale n° 1), depuis la rivière Nyabagere jusqu’en bas du Rond-point de « Iwabo w’abantu », ce tronçon semble devenir impraticable suite au sable mélangé de boue et de cailloux qui s’y trouvent. Les usagers de cette route et la population environnante demandent que ce mélange de sable, de boue de et de cailloux soit enlevé.


 La route nationale n°1 est une route d’une importance capitale pour le pays. Elle permet aux habitants de la municipalité de Bujumbura de se ravitailler dans tous ce dont ils ont besoin. La maintenir en bon état serait une très bonne chose.
Mais cette route connaît actuellement des problèmes sur le tronçon situé entre la rivière Nyabagere et le rond-point dénommé « Iwabo w’abantu ». La plus grande partie de ce tronçon est couverte par de sable, de la boue et de cailloux. Ces derniers sont déposés par des eaux de ruissellement en provenance des montagnes qui surplombent la ville de Bujumbura quand la pluie tombe.
Le caniveau de cette route qui devrait conduire les eaux provenant des montagnes a été obstrué. Les eaux manquent de passage et envahissent la route. Suite à tous ces éléments qui sont déposés sur la grande partie de part et d’autre de cette route, les véhicules, les motos et les vélos se bousculent dans un petit espace qui reste. Cela peut alors causer des accidents d’autant plus que cette route connaît une grande circulation.
Pour éviter des problèmes de tout genre sur ce tronçon, les usagers de cette route et la population environnante demandent que ce sable, cette boue et ces cailloux soient enlevés. Pour que cette activité se fasse rapidement, ils proposent aux autorités administratives d’organiser des séances de travaux de développement communautaires à cet endroit tous les week-ends jusqu'à ce que la route soit propre comme auparavant.

Martin Karabagega

Ouvrir