Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

ENVIRONNEMENT> Quartier Gihosha rural


La voirie menacée par les eaux des pluies

 

aaaadg Les eaux des pluies menacent énormément la voirie de la zone urbaine de Gihosha. Cela résulte de l’absence des caniveaux le long de certains axes routiers. L’aménagement de ces caniveaux contribuerait dans le désenclavement de certaines rues.

 

 La rédaction du quotidien burundais d’informations Le Renouveau a récemment effectué une descente dans le quartier Gihosha rural de la zone urbaine de Gihosha. Elle a trouvé la voirie fortement dégradée par les eaux des pluies.
Après observation et analyse profondes de la situation, Le Renouveau a constaté que cette dégradation est essentiellement due à la menace des eaux pluvieuses. Cette menace trouve explication dans l’absence des caniveaux le long des axes routiers. Le non aménagement de ces équipements de drainage fait que les eaux des pluies se frayent elles-mêmes le passage. Elles vont suivre la ligne de la plus forte pente, laquelle empiète souvent sur la voirie, ce qui fait qu’elles coulent en flots torrentiels en pleine route. La situation est rendue pire encore par la nature du terrain en pente qui favorise le décapage rapide des routes dans ce quartier.
Les deux conditions conduisent à l’accélération de la vitesse de ces eaux d’écoulement, laquelle aboutit aux effets érosifs relativement forts. La majeure partie de la voirie se trouve alors fortement dégradée et ravinée. Ce qui rend certains endroits de ce quartier inaccessibles, sauf pour les automobiles tout terrain et ceux qui sont munis d’un système de traction. Les petites voitures trouvent des difficultés pour y passer à cause des ravins qui se sont souvent ouverts dans le sens longitudinal des routes. Pour ceux qui se déplacent à moto ou à vélo, la situation est très grave. Ils cherchent amèrement le chemin sur ces voies très ravinées ; ce qui peut causer des accidents.
Vu les conditions dans lesquelles se trouve la voirie du quartier Gihosha rural, il serait souhaitable que les services habilités dans le domaine de l’urbanisme songent à l’aménagement de la voirie afin de pouvoir désenclaver certaines rues qui sont actuellement inaccessibles.

Evelyne Habonimana(Stagiaire)

Ouvrir