Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

WOMEN IN ACTION FOR PEACE IN BURUNDI> Dîner de gala

«Les femmes sont les ambassadrices de la paix et du développement »

 

DSC 0800Un dîner de gala a été organisé, le vendredi 31 mars 2017, dans le cadre de terminer harmonieusement le mois de mars au cours duquel toutes les femmes célèbrent la journée qui leur est dédiée. La Coordinatrice de l’initiative Women in Action for Peace in Burundi (WAP-Burundi), Rose Ntawe, a indiqué que les femmes sont les ambassadrices de la paix et du développement.

 

Le thème choisi pour le dit gala est « Femmes, au même pas, engagement commun pour le développement ». Les épouses des hautes personnalités du pays ainsi que les amies de WAP venues de toutes les sphères de la vie sociale étaient bel et bien présentes. On notera aussi la présence d’éminentes personnalités du monde sportif, dont Lydia Nsekera, ancienne présidente de la Fédération de football du Burundi et actuellement du Comité national olympique, mais aussi membre du Comité exécutif de la Fifa et de la Caf. Les femmes de tous les partis politiques du pays ont également répondu à l’invitation.
Dans le discours d’ouverture, la Coordinatrice de WAP-Burundi, l’Ambassadeur Rose Ntawe, a précisé que cette rencontre s’inscrit dans le souhait de terminer harmonieusement le mois de mars au cours duquel toutes les femmes célèbrent la journée qui leur est dédiée. C’est une opportunité, a-t-elle dit, pour les dames vivant au Burundi, de nationalité, de formation, de génération, d’activités différentes, d’illustrer la diversité et la richesse de leurs parcours, la place et le rôle qu’elles ont et qu’elles remplissent avec brio dans la société.
Elle a ajouté que ladite rencontre est également l’occasion à chacune d’entre-elles de prendre conscience des défis à relever chacune dans son domaine, ainsi que des opportunités qui leur sont offertes pour les réaliser. Donc, pour elle, les femmes sont responsables des générations présentes et futures.
L’ambassadrice Rose Ntawe a lancé l’invitation à toutes les femmes à marcher avec WAP-Burundi au même pas avec un engagement commun pour atteindre l’idéal de contribuer au renforcement de la paix, cette paix comprise comme l’aspiration fondamentale des hommes et des femmes de tous les temps et de tous les horizons.
Le thème choisi, a-t-elle souligné, interpelle toutes les femmes à agir comme une princesse qui doit bien se parer, paraître comme une reine, mais surtout comme une femme conseillère, initiatrice, agissante dans la société pour laisser une marque indélébile de paix et de développement.
Mme Ntawe a profité de la présence des dames dans cette soirée pour les nommes des ambassadrices de la paix. Elle a pour cela invité les sœurs, les enfants et les frères qui sont encore à l’extérieur, de rentrer au pays. Elle s’est dite heureuse que la cause de la femme, de la paix et du développement ait trouvé un écho favorable auprès des femmes.

Une femme doit croire en elle-même

Toutes celles qui ont pris la parole pour présenter les activités réalisées par les femmes ou les activités de WAP-Burundi ont convergé sur le fait que la femme doit croire en elle-même car elle a la charge d’attirer le monde sur elle et de changer la société. Les femmes sont appelées à propager des discours de paix et de montrer la vrai réalité du Burundi. La marche, pour soutenir la paix au Burundi, organisée par WAP-Burundi, au mois de septembre 2016, dans la capitale Bujumbura, a vu la participation des femmes issues de toutes les couches de la population burundaise.
La soirée a été clôturée par le partage du repas et la danse sous l’animation de la chanteuse burundaise, Natacha Ngendabanka

Kazadi Mwilambwe

Ouvrir