Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

SOCIETE> L’hygiène en milieu scolaire

Un défi à lever dans les quartiers à pénurie d’eau

Certaines écoles doivent faire face au manque d’eau. Avec le grand nombre d’écoliers qui s’observe ces derniers jours, un manque de robinet est une entrave à la bonne hygiène. Tout en n’oubliant pas que l’eau est une denrée rare pour ces écoles, les instances habilitées sont interpellées pour gérer cette question.
Au passage dans certaines écoles des quartiers périphériques de Bujumbura, le constat est que les robinets se trouvant à ces écoles ne suffisent pas pour ces enfants. Ces derniers doivent parfois se bousculer pour avoir la première place afin d’étendre leurs mains pour recueillir l’eau du robinet. Pas de temps pour laver les petites mains. A d’autres écoles, les robinets sont en nombre suffisant mais la pénurie d’eau qui s’observe devient un casse-tête. Toutefois, les enseignants font de leur mieux pour encadrer ces enfants. A certaines écoles, des cours de lavage des mains sont dispensés pour aider ces enfants à maintenir une bonne hygiène. Ainsi, les petits enfants de 3 et 4 ans savent comment laver les mains soigneusement. A ces mêmes écoles, on interdit aux vendeurs ambulants d’exercer leur commerce autour de l’école. En effet, les enfants, étant tentés par des beignets, des biscuits, des bonbons et d’autres sucreries, se lancent sur ces produits et les consomment sans se laver les mains. Les enseignants doivent toujours protéger ces enfants car pour ces vendeurs, l’essentiel est d’écouler leurs marchandises.Comme nous le signalent les enseignants, la plupart étant des parents à ces enfants, le plus rassurant est que le ministère en charge de la santé organise souvent des séances de vaccination à ces écoles afin de déparasiter ces enfants. « Il nous serait difficile de penser à cela et surtout que certains parents n’ont pas les moyens de le faire. En plus, la vaccination en masse est un avantage car l’on est sûr de protéger tous les enfants », disent les enseignants.Les enseignants recommandent que l’hygiène soit inculquée aux enfants avant même qu’ils quittent le toit familial. Les enfants devraient savoir des interdits en rapport avec l’hygiène afin d’éviter des maladies liées au manque de propreté.

Blandine Niyongere

Ouvrir