Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

ZONE BURERERE> Inondations

Des infrastructures scolaires sont menacées

00 atze iapLa zone urbaine de Buterere est l’une des zones vulnérables aux changements climatiques liés aux inondations répétitives causées par les pluies. La rédaction du quotidien d’informations «Le Renouveau » s’est focalisée sur les menaces pesant sur les infrastructures scolaires au moment où les activités scolaires du deuxième trimestre passent à son deuxième jour le mardi 7 décembre 2020.

C’es inondations par crue torrentielle causent des dégâts souvent matériels et perturbent les activités scolaires. Dans certaines rues et avenues visitées, presque toutes sont  impraticables. Le passage des voitures et des piétons exigent la patience et la vaillance. A ce point, l’inquiétude sur les enfants qui utilisent ces rues se trouvant dans pareilles conditions est grande. S’ils n’arrivent pas tard, ils  pataugent dans la boue. Arrivé à l’Ecole fondamentale de Buterere I, la situation est beaucoup plus inquiétante. La cour de l’école est complètement immergée. Les élèves sont privés de l’occasion de jeu pendant la recréation. Ils doivent rester dans les salles entourées d’une marée d’eaux stagnantes dont les enzymes et les excréments issus des ménages environnants ne font qu’ajouter de l’huile au feu.

Un responsable scolaire appelle à l’urgenceLe maître responsable de cette école, Privat Nkurunziza, nous a fait savoir qu’il est très difficile d’encadrer près de 6 000 élèves dans une situation pareille. Il a signalé que, dans certaines salles de classe, surtout celles construites sur base de tentes, des eaux débordent quelques fois et envahissent la salle, ce qui interrompt les activités scolaires. Heureusement qu’aucun local ne s’est encore effondré et que les latrines ont été gardées saines, sinon le pire  serait déjà arrivé. Ce responsable scolaire dit qu’il faut une solution urgente. Pour ce, il appelle les autorités habilitées à effectuer la canalisation des eaux afin d’aménager l’espace de jeux pour les élèves mais aussi à trouver une solution durable pour protéger les alentours de l’établissement. Du fait que des incertitudes demeurent sur l’ampleur de changement climatique et ses conséquences, la population devrait apprendre à entretenir les caniveaux d’évacuation des eaux et construire des latrines plus solides pour prévenir les maladies des mains sales ainsi qu’autres épidémies. 

Fiacre Nimbona

Ouvrir