Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Zone Musaga> Infrastructures routières

Une intervention est urgente pour curer le pont devant la zone Musaga

000 aaaazqazazqsazazLes infrastructures bien entretenues durent longtemps. Dans certaines conditions, les travaux d’entretien des infrastructures aident aussi à prévenir les catastrophes. Les habitants du quartier Kinanira  en zone Musaga crient au secours. Les alentours du pont reliant la RN7 et le boulevard Mutaga III sont envahis par les eaux. 

 Depuis quelques jours, le petit pont situé à la jonction de la Route nationale n° 7 (RN7) qui mène à Jenda-Matana, et le boulevard Mutaga III qui descend vers le marché de Musaga, tout près du bureau de la zone Musaga. Des eaux qui descendent des montagnes drainent le sable et la boue avec la tendance de couvrir le pont. Il y avait un petit passage de façon qu’une petite partie des eaux pouvait passer. Comme on n’a pas organisé les travaux spontanément,  ce petit passage est impraticable. Aujourd’hui, Si quelqu’un  dit qu’il y avait un pont sans y être déjà passé auparavant, l’on  parlerait d’une histoire fausse. Les habitants de la localité ne comprennent pas le phénomène. En effet, au départ, tout le monde voyait que c’est un petit problème qui nécessite une petite intervention pour évacuer cette petite quantité de boue qui avait menacé le pont.

Mais, malheureusement, cette soit disant petite intervention n’a pas eu lieu. Le problème est devenu difficile parce que d’autres problèmes s’y sont ajoutés. En effet, les eaux qui descendent du petit ruisseau derrière les bureaux de la zone Musaga doivent trouver le chemin pour ruisseler vers le lac Tanganyika. Arrivée à cet endroit, elles sont obligées de couvrir la RN 7. La 4e avenue du quartier Kinanira I est donc actuellement la voie de sortie de ces eaux. Bien plus, les propriétaires des parcelles dans cette localité ont vu les eaux les envahir sans en savoir l’origine. Aujourd’hui donc, ils se demandent celui qui viendra résoudre ce problème pour les mettre à l’abri des dangers qui pourraient être provoqués par ces eaux. Le curage de ce pont contribuerait aussi à la protection de la RN7, le boulevard Mutaga III et les avenues des quartiers environnants.  

Alfred Nimbona

Ouvrir