Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

MARCHE BUJUMBURA CITY MARKET> Etat d’hygiène à ses alentours

Il est déplorable

0000 123456azezaQuelques jours après la semaine qui était dédiée à l’hygiène en mairie de Bujumbura, le constat est que celle-ci est visible à l’intérieur du marché «Bujumbura City Market». Mais son état à ses alentours est déplorable. Une intervention rapide s’avère nécessaire notamment pour réaménager la route de la partie nord de ce marché du fait que son état est très inquiétant.


La mairie de Bujumbura avait mis en place une semaine dédiée à l’hygiène dans toutes les communes urbaines de la mairie. Au marché de «Bujumbura City Market», l’hygiène est réelle à l’intérieur de ce marché. Ce qui est inquiétant est que ses alentours sont dans un état déplorable.A l’issue d’une descente effectuée  a ce marché pour se rendre compte de l’état d’hygiène, les agents chargés de la propreté dans ce marché étaient en train de collecter des déchets. Munis de brouettes et de bèches, ces agents circulaient à l’intérieur dudit marché pour ramasser tout déchet trouvé à leur passage. Même si à l’intérieur de ce marché l’hygiène est assurée, l’état de ses alentours est déplorable. C’est le cas de la route de la partie nord passant entre le monument du parti CNDD-FDD et  la Bancobu. C’est en face de cette route même où il y a un dépotoir d’immondices collectées dans ce marché. Remplies de boue, des eaux stagnantes et des débris de toutes sortes, cela rend difficile le passage des véhicules et des piétons. 

Le pire est que, au bord de cette route, se trouvent des restaurants. La nourriture est préparée au bord de cette route  devant ce dépotoir de déchets collectés au marché. Selon A. N, un commerçant des matériels de ménage trouvé sur place, les usagers du marché manquent d’endroit où ils peuvent se cacher à cause de l’odeur suffocante qui se dégage. Il a ajouté que, pendant la période pluvieuse, le pire devient plus pire. « Des maladies des mains sales et respiratoires vont nous attaquer si rien n’est fait dans l’immédiat. », a-t-il souligné.Une intervention rapide s’avère nécessaire pour réaménager cette route et voir comment protéger la vie des citoyens. Il importe de prendre des mesures pouvant aider à prévenir tous les dangers qui peuvent émaner de cette situation hygiénique. Signalons que la plupart des commerçants de ce marché se nourissent des aliments provenant de ces restaurants.

Julien Nzambimana

Ouvrir