Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Municipalité de Bujumbura> Dégâts liés à la détérioration des caniveaux

La population doit s’impliquer dans leur protection

 

degat2Le lundi 4 novembre 2019, nous avons visité certains quartiers du Nord-Est de la municipalité de Bujumbura et nous avons constaté que certains caniveaux qui bordent les routes sont en état malsains et cela entraine par conséquent des menaces sur la population et sur les infrastructures environnantes. La population est appelée à s’impliquer dans la protection des caniveaux. 

 

Sur la route qui relie la zone urbaine de Cibitoke à celle de Buterere, à côté de l’Eglise pentecôte, le canal d’évacuation des eaux est en pleine effondrement jusqu'à ravager la piste des piétons. A ce point là, ce n’est pas seulement la route qui est menacée mais aussi la sécurité des passants car ils sont contraints d’emprunter la piste des véhicules au risque de se faire cogner. Alors que l’Etat fournit un effort particulier dans la construction des routes surtout pavées dans la municipalité, certains habitants ne s’en soucient pas. Il y a encore des gens qui posent des matériaux de construction au bord des routes et bloquent les canaux d’évacuation des eaux. Non seulement que les caniveaux sont menacés d’effondrement, les eaux qui sont bloquées derrière ces matériaux constituent une menace pour la santé des habitants de la localité car les moustiques et des enzymes nuisibles s’y reproduisent.La population est invitée  à participer activement dans la protection de l’environnement, car certaines maisons sont menacées par les eaux de ruissèlement. Dans certaines avenues que nous avons pu visiter, le constat est que certains caniveaux sont bloqués par les ordures qui y sont jetées, tandis que d’autres semblent n’avoir jamais existé. C’est ainsi que les eaux quittent les avenues et se déversent dans les ménages. En plus de ce danger, les eaux qui se déversent dans les avenues compliquent la circulation des passants car elles y laissent à leur passage des nids-de-poule et des ordures. Il sied d’apprécier la force de l’administration de la commune Ntahangwa qui a pris la situation en main par des travaux communautaires comme ceux organisés, le samedi 2 novembre 2019 dans le but de désengorger le caniveau de la RN1. La population doit s’impliquer davantage dans la gestion des caniveaux pour se prévenir contre les risques liés à leur dégradation.

Fiacre Nimbona (stagiaire)

Ouvrir