Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

QUARTiER MUYAGA> Affaissement d’un câble électrique de la Regideso

Il constitue un danger

 

DSC07620Au quartier Muyaga de la zone Gihosha en mairie de Bujumbura, un câble électrique  de la Regideso s’est affaissé jusqu’à moins de deux  mètres du sol sur l’avenue Mpungwe tout près du bar appelé      « One people » qui n’est pas fonctionnel.  Les habitants de cette localité demandent avec insistance à la Regideso de remettre ce câble au niveau requis puisqu’il constitue un danger. 

 

L’avenue Mpungwe sur laquelle se trouve le câble de la Regideso affaissé est la première avenue qui entre dans Gasenyi du quartier Muyaga. Elle passe tout près de la Bancobu agence de la Gare du Nord. C’est le constat de la rédaction du journal Le Renouveau lors de son passage dans cette localité le mardi 5 novembre 2019.  D’après les habitants de cette localité, l’affaissement de ce câble s’est produit il y a quelques mois. A y observer de près, il est remarquable qu’il y a sur les poteaux électriques des installations  qui se sont déréglées poussant ainsi le câble à s’étirer vers le bas.Comme ce câble électrique qui a connu des  problèmes se trouve tout au long d’une route, il est susceptible de constituer un danger pour le public. En plus de cela, il y a un bistrot à cet endroit et les clients garent leurs véhicules dans le terrain non encore construit. Les clients qui y viennent la nuit pour étancher leur soif peuvent emporter le câble avec leurs véhicules à la recherche du parking.Concernant les enfants, ils peuvent s’accrocher sur ce câble quand ils sont en train de jouer, ce qui peut provoquer des accidents mortels. Pour toutes ces raisons, les habitants de cette localité demandent avec insistance à la Regideso de penser à remettre ce câble à un niveau requis avant qu’il ne soit tard.  Pour les parents, il leur est demandé de garder leurs enfants afin de les empêcher d’aller jouer tout près de ce câble. 

Martin Karabagega

Ouvrir