Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

SANTE MENTALE>Troubles Anxiété

 Elle affecte la capacité de fonctionner normalement dans la vie quotidienne

 

IMG 0062Dans un entretien accordé le jeudi 21 octobre 2019  à la rédaction du quotidien Le Renouveau, le spécialiste en psychologie clinique et en électroencéphalogramme, Jean Pierre Nshimirimana a fait savoir que les troubles liés  à l’anxiété sont un groupe de problèmes psychologiques plus fréquemment rencontrés chez la femme que chez l'homme et dont les symptômes sont notamment une anxiété excessive, un sentiment de peur, d'inquiétude et des comportements d'évitement et de compulsion. 

 

Parlant de l'anxiété, M. Nshimirimana a dit qu’il s’agit d’un mécanisme biologique dont la fonction est de nous protéger contre les situations dangereuses. Il a ajouté qu’un peu d'anxiété est tout à fait naturel car, à doses normales, elle nous protège. Cependant, elle nous emprisonne quand elle est excessive. Pour distinguer l’anxiété normale du trouble anxieux, M. Nshimirimana a indiqué que les deux critères utilisés sont la souffrance personnelle et la difficulté de fonctionner. Par exemple l’anxiété devient trouble lorsqu’elle est tellement forte qu’elle préoccupe l’individu constamment ou affecte sa capacité de fonctionner normalement, au travail, en société ou dans d’autres domaines. Face à ces circonstances, il a dit que des interventions ont déjà fait leurs preuves d’efficacité dans le traitement de plusieurs troubles d'anxiété.Selon M. Nshimirimana, les troubles anxieux peuvent entrainer plusieurs autres troubles à savoir les crises de panique, la névrose obsessionnelle compulsive, la phobie sociale, la phobie simple, le syndrome de stress post-traumatique (peur à la suite d'un événement traumatisant).Quant aux personnes les plus vulnérables, il a signalé que les femmes ont deux fois plus de risque d'être atteintes que les hommes mais aussi la population âgée de 65 ans et plus est la plus fragilisée.

Les symptômes

M. Nshimirimana a dit que les manifestations physiologiques habituelles des troubles anxieux incluent entre autres les palpitations cardiaques, la pression sanguine élevée, les tremblements, les douleurs thoraciques, la sensation d'être étouffé, les sueurs abondantes, les nausées, les étourdissements, les engourdissements ou des picotements, les bouffées de chaleur ou des frissons.

Les causes sont variées

M. Nshimirimana a précisé qu’un certain nombre de facteurs de risque peuvent être classé parmi les facteurs qui provoquent des troubles anxieux. Il a donné à titre illustratif l’agoraphobie et la phobie sociale. Selon lui, d’autres facteurs comme le tempérament de l’individu, l’influence environnementale dans lequel l’individu est éduqué, le déséquilibre chimique des molécules de communication ou des hormones de stress dans le cerveau, les facteurs génétiques pouvant jouer un rôle dans le développement des troubles d'anxiété, ces derniers pouvant se développer à la suite d'un événement traumatisant ou d'abus subis durant l'enfance. Il a enfin signalé qu’un de ces facteurs de risque pourrait être une vulnérabilité biologique au stress.

Fiacre Nimbona (Stagiaire)

Ouvrir