Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

ZONE GIHOSHA> Certaines maisons sont menacées d’effondrement

Les ménages sont perturbés

 

IMG 0005Au quartier Nyabagere   situé dans la zone Gihosha en commune urbaine de Ntahangwa, certaines gens prennent des risques en construisant des  maisons  jusque même sur les berges de la rivière Nyabagere. Ces maisons sont actuellement menacées par cette rivière, elles sont perchées sur le talus et elles peuvent s’écrouler d’un moment à  l’autre. Ce qui fait les ménages sont perturbés et courent le risque de déménager. 

 

Lors de notre visite dans cette circonscription le jeudi 31 octobre 2019, la rédaction du journal « Le Renouveau » a constaté que certaines maisons construites sur les berges de la rivière Nyabagere sont exposées au danger suite aux eaux de ruissellement provenant des montagnes surplombant la capitale de Bujumbura.Dans ce quartier, certaines  gens qui ont des parcelles le long de la rivière Nyabagere  construisent  des maisons jusque même sur ses berges. De ce fait, les propriétaires de ces parcelles spéculent sur l’espace et ignorent complètement les dangers qui les guettent. Ils ignorent également les dangers causés par d’autres rivières traversant la capitale de Bujumbura et dépensent tout leur argent en construisant des maisons à risque. Il y en a même qui contractent des crédits à la banque. Et ce qui est très étonnant est que cela se fait au su et vu de tout le monde y compris même l’administration à la base.Le danger se manifeste surtout pendant la période pluvieuse. Pendant cette période, les eaux de pluie provenant des montagnes surplombant la capitale de Bujumbura se  déversent dans cette rivière. Ces dernières viennent avec pression et emportent sur leur chemin tout ce qu’elles y trouvent, y compris les berges des rivières, les parcelles environnantes, etc. Avant de construire des maisons, les gens devraient respecter le code de l’environnement et l’administration locale devrait également intervenir afin de faire respecter la loi en la matière. 

Emelyne Iradukunda

Ouvrir