Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

District sanitaire de Mabayi> Etat des lieux de la malnutrition

Son taux diminue, malgré certains défis

 

IMG 0009La population du district sanitaire de Mabayi récolte souvent une quantité suffisante de denrées alimentaires. Cependant, la malnutrition se remarque parce que cette population ne sait pas équilibrer son alimentation. La sensibilisation, en passant par les représentants de la population peut diminuer le taux de malnutrition. 

 

Le médecin chef du district sanitaire de Mabayi, Norbert Mugabo a fait savoir que les patients qui fréquentent les structures de soins de cette localité présentent des signes de malnutrition. « La malnutrition concerne ceux qui n’ont pas de quoi manger mais aussi, ceux qui prennent des aliments déséquilibrés », a-t-il expliqué.Dr Mugabo a indiqué que dans son district sanitaire, la majorité de la population se trouve dans la catégorie de ceux qui mangent les aliments déséquilibrés. « Dans la commune Mabayi, la population mange presque tous les jours, de la pâte de manioc accompagnée de la viande ou du ndagara pour ceux qui ont les moyens d’en acheter, ou du haricot et des légumes. Ils prennent très rarement les fruits alors qu’ils les cultivent et en récoltent une quantité suffisante. Par conséquent, certains d’entre eux, surtout les enfants, souffrent de la malnutrition », a-t-il ajouté.Notre source a rappelé que la population de la commune Mabayi récolte une quantité suffisante de denrées alimentaires. Mais, a-t-il expliqué, au lieu de l’utiliser pour équilibrer leur alimentation, elle achemine une bonne partie de ses récoltes au marché. Dans ce cas, a-t-il poursuivi, cette population ne se soucie pas de l’équilibre de l’alimentation. Elle mange juste pour survivre. Mais elle oublie qu’elle peut être menacée par des maladies liées à la mauvaise alimentation. 

La collaboration avec les représentants de la population diminue le taux de malnutrition 

Pour faire face à la malnutrition dans ladite localité, Dr Mugabo a précisé que le district sanitaire de Mabayi collabore avec certains partenaires. Ceux-ci interviennent dans la sensibilisation en montrant aux représentants de la population comment préparer une nourriture équilibrée. A leur tour, ces représentants vont dans les ménages pour conscientiser les autres sur  le bien fondé de manger les aliments équilibrés.Notre interlocuteur affirme qu’avec cette collaboration, le taux de malnutrition va en régressant dans le district sanitaire de Mabayi parce que la récolte y est généralement bonne.   

Rose Mpekerimana

Ouvrir