Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

INSP> Remise de diplômes aux lauréats des promotions 2016, 2017 et 2018

Les besoins en professionnels de santé au niveau national restent élevés

 

DSC 0279L’institut national de santé publique (INSP) a procédé le jeudi 5 septembre 2019 à la remise de diplômes à plus de 430 lauréats répartis en différents départements. 

 

Dans son discours de circonstance, Thaddée Ndikumana ministre de la Santé publique et de la lutte contre le sida a fait savoir que la mission première dudit ministère est d’améliorer l’état de santé des populations. Cette mission ne saura être remplie si le ministère ne dispose pas des ressources nécessaires à cette fin, à savoir les ressources humaines, matérielles et financières. Les ressources humaines pour la santé étant le moteur du système de santé, l’apport des institutions de formation, en l’occurrence l’INSP, est indispensable au ministère de la Santé publique et de la lutte contre le sida.M. Ndikumana a indiqué que les besoins en professionnels de santé au niveau national restent élevés, comme chacun peut le percevoir et surtout si l’on considère les statistiques sanitaires existantes en rapport avec les normes de l’organisation mondiale de la santé (OMS). Ces normes préconisent le ratio d’un médecin pour 10 000 habitants et un infirmier pour  3 000 habitants. La problématique des ressources humaines pour la santé est fortement liée à la qualité des enseignements aussi bien théoriques que pratiques dans les institutions de formation. M. Ndikumana a promis que le ministère en charge de la santé publique ne ménagera aucun effort pour appuyer l’INSP et les autres institutions de formation médicale et paramédicale dans leur noble mission. Le ministre en charge de la santé publique se réjouit du fait qu’il y ait des effectifs plus ou moins élevés de diplômés qui vont permettre de réduire les disparités régionales ville-campagne car ces lauréats n’hésiteront pas à aller rendre service dans les coins les plus reculés des différentes provinces du pays.M. Ndikumana a terminé son allocution en adressant ses remerciements au corps professoral qui a accompagné ces lauréats durant leur scolarité. Il a également recommandé de continuer à rendre disponible une offre de formation variée et compétitive comparable à celle des autres pays de la Communauté est-africaine pour la maintenir au titre d’institut d’excellence. 

Lucie Ngoyagoye

Ouvrir