Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

COMMUNE ISARE> Epidémie de choléra

Onze cas ont déjà été signalés dans la zone Nyambuye

 

IMG 3334Après les provinces de Rumonge, Cibitoke et la mairie de Bujumbura, le choléra sévit encore une fois dans  la commune Isare de la province de Bujumbura. Contacté à propos, l’administrateur communal, Gilbert Niyonkuru, a indiqué que 11 cas avaient déjà été enregistrés  jusqu’au dimanche  1er septembre 2019.

 

M. Niyonkuru a fait savoir que cette épidémie s’est déjà manifestée dans la zone Nyambuye.    « Les localités les plus touchées sont les sous-collines Mpinga et Nyakabanda respectivement des collines Nyakibande et Nyambuye ». Il a affirmé que l’administration, en collaboration avec d’autres intervenants dans le domaine de la santé, est déjà à l’œuvre pour éradiquer cette épidémie. « Depuis le 29 août 2019, surtout dans ces deux localités, on a commencé une campagne de pulvérisation des ménages touchés et ceux avoisinants», a-t-il ajouté.L’administrateur communal d’Isare affirme aussi que les lieux d’aisance qui étaient mal construits sont en train d’être réhabilités. « Ceux qui n’en ont pas sont obligés de les aménager et de les utiliser correctement ». Selon le communiqué conjointement signé par cet administrateur communal et le chef de la plateforme communale chargée de l’Hygiène et assainissement, Jérome Sinduhije, la population est appelée à se conformer à certaines mesures. Il s’agit, notamment, des règles d’hygiène, comme le lavage des mains pour se prévenir le choléra, ne pas tendre la main en se saluant, sans oublier le strict respect des dix commandements d’hygiène. De ce fait, l’administrateur de la commune Isare enjoint également aux propriétaires des bistrots, des gargotes ainsi que des lieux où se rencontrent beaucoup de gens, d’y aménager des lieux d’aisance endéans une semaine. Selon, ce même communiqué, ceux qui feront la sourde oreille s’exposeront à des sanctions très sévères après cette semaine. Ce communiqué fait savoir  que désormais, pour lutter contre cette épidémie dans cette commune, la mesure de lavage des mains avec l’eau propre et du savon est obligatoire devant les entrées des églises, des lieux publics, des écoles, etc.L’administrateur communal d’Isare a lancé un appel vibrant à l’endroit de la population de cette entité territoriale, particulièrement celle des localités les plus touchées, d’acheminer rapidement à la formation sanitaire très proche tout malade présentant des symptômes de cette maladie.                                                                                     

Moïse Nkurunziza

Ouvrir