Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

ENTRETIEN> L’uvéite

Elle peut aboutir à la perte totale ou partielle de la vue

 

IMG 201L’uvéite est une inflammation de l’uvée. Si elle n'est pas prise en charge, elle peut aboutir à une perte totale ou partielle de la vue.  

Dans un entretien avec  l’ophtalmologiste Jean Baptiste Kanani, du cabinet dénomme « Vision plus », il indique que l’uvéite est une inflammation de l’uvée, qui se trouve au centre de l’œil et qui  est une  des trois parties de l’œil qui sont l’iris, la choroïde et le corps ciliaire.  Les études sur la prévalence des uvéites sont rares, mais, dans les pays occidentaux, on estime entre 38 et 200 cas pour 10 milles habitants.M. Kanani a précisé que les causes de cette maladie sont nombreuses. Il a dit notamment que cette inflammation de l’uvée  peut être due à la toxoplasmose ou à une infection générale, c’est-à-dire les gens qui ont le zona, les maladies de  Lyme, la tuberculose, et les rhumatismes, ajoutent que les accidents aussi peuvent aussi causer l’uvéite. Elle peut aussi relever de causes générales (sarcoïdose, lupus).Comme symptômes, M. Kanani a cité, la diminution de l’acuité visuelle, la rougeur oculaire et des douleurs intenses. Et d’ajouter qu’il y a trois types d’uvéite : l’uvéite antérieure, l’uvéite postérieure et l’uvéite intermédiaire.  Il a souligné qu’il existe aussi la panuvéite qui associe les trois formes précédentes. L’ophtalmologique a fait savoir qu’on fait des examens pour voir s’il y a eu un changement sur les structures de l’œil au niveau de trois membranes. Notre interlocuteur a indiqué que l’uvéite qui n’est pas bien traité tend vers la cécité. Des récidives plus ou moins fréquentes peuvent subvenir et favoriser l'apparition des complications : cataracte, glaucome, atteintes du nerf optique ou de la rétine. Ces complications peuvent, à leur tour, aboutir à une perte partielle ou totale de la vue.Pour se prévenir contre cette maladie, M. Kanani a fait savoir qu’il faut éviter  les inflammations. Eviter de mettre les médicaments traditionnels dans les yeux et d’utiliser les machines sans protection. Et de faire remarquer que  l'objectif de la prise en charge est de stopper l'inflammation le plus vite possible et permettre de  récupérer la vision. Pour cela, on utilise  des anti-inflammatoires. Parfois, si l'uvéite a une cause infectieuse, des antibiotiques sont ajoutés. S’il s’avère nécessaire, on va faire la chirurgie.

EMELYNE IRADUKUNDA

Ouvrir