Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

PARLE-MOI DOCTEUR> L’accident vasculaire cérébral (AVC)

Il s’agit de l’obstruction ou de la rupture d’un vaisseau sanguin dans le cerveau

 

L’accident vasculaire cérébral  correspond soit à l’obstruction, soit à la rupture d’un vaisseau sanguin dans le cerveau.  Comme moyens de prévention, il faut notamment pouvoir équilibrer la tension artérielle, avoir une alimentation équilibrée et éviter le surpoids. 

 

Dans un  entretien que le neuropsychiatre Sylvère Sakubu a accordé dernièrement au journal Le Renouveau, il a indiqué qu’on parle d’accidents vasculaires cérébraux quand une artère ou bien les vaisseaux du cerveau, soit à cause de l’hypertension artérielle, sont bouchés par un caillot de sang à partir du cœur (on parle dans ce cas d’un accident vasculaire ischémique), soit une artère qui va se rompre. Dans ce cas cela devient un accident vasculaire de type hémorragique.Comme symptômes, M. Sakubu a indiqué qu’il y a ceux de l’hypertension artérielle.  Il  a précisé que ce sont surtout des céphalées. Les petits vaisseaux situés au niveau du cerveau peuvent se rompre à cause de l’hypertension artérielle. Alors, on va avoir des céphalées. Et comme cela se passe justement au niveau du cerveau, il y a ce qu’on appelle une représentation point par point de tous les organes, la partie qui va être touchée par l’ischémie ou bien par l’hémorragie, on va trouver des cas d’hémiplégies, d’hémiparésies. Concernant les personnes à risque, notre interlocuteur parle de toutes les personnes qui ont un excès de surpoids, ceux qui consomment un excès d’alcool et de tabagisme mais également beaucoup de sels. Et de faire remarquer  que  le surpoids, le stress et beaucoup de graisses dans le corps sont des facteurs à risque. Comme moyens de prévention, M. Sakubu insiste sur le fait que de pouvoir équilibrer la tension artérielle, avoir une alimentation équilibrée. Il a également conseillé qu’il faut éviter d’avoir un surpoids et de faire un exercice physique régulier, et apprendre à mieux affronter le stress.M. Sakubu a terminé en conseillant à la population d’approcher toujours les structures de  santé dès qu’un symptôme apparaît. Il faut également se confier à un contrôle régulier de la tension artérielle de l’individu. 

Emelyne Iradukunda

Ouvrir