Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

JARDINS POTAGERS> Leur rôle dans l’amélioration de la nutrition

Rendre disponible une alimentation équilibrée dans les ménages

 

Les jardins potagers jouent un rôle important dans l’amélioration de la nutrition. Les produits issus de ces jardins viennent compléter les cultures de base et améliorer ainsi leur valeur nutritive. De ce fait, ils contribuent à combattre la malnutrition en rendant disponible une alimentation équilibrée dans les ménages. 

 

Jeannette Niyubahwe est une femme originaire de la colline Rutegama, commune Gitega en province de Gitega. Dans un entretien qu’elle a accordé dernièrement à la rédaction du journal le Renouveau, elle indique que les jardins potagers jouent un rôle important dans l’amélioration de la nutrition. Ils permettent de combattre la malnutrition en augmentant la disponibilité d’une alimentation équilibrée.Selon notre interlocutrice, en milieu rural, la population a été sensibilisée  et a déjà compris l’importance d’aménager des jardins potagers dans leurs ménages. Elle a poursuivi en disant qu’un jardin potager peut fournir quelques aliments nutritifs dont une famille a besoin chaque jour. Mme Niyubahwe a fait remarquer  que ces jardins ne nécessitent pas de grands espaces et qu’ils peuvent être utilisés pour la culture de nombreuses sortes de légumes, ce qui contribue de façon sensible à la sécurité alimentaires des ménages.   Elle a également fait remarquer que les produits issus des jardins potagers viennent compléter les cultures de base et améliorer leur valeur nutritive.  Notre interlocutrice a rassuré  qu’elle ne vend jamais les légumes issues de ces jardins potagers. Pour elle,  l’objectif est de s’approvisionner chaque jour en légumes afin de contribuer au bien-être de sa famille. Elle a précisé également que même pendant la saison sèche, elle ne peut pas manquer de légumes dans ses jardins potagers. Mme Niyubahwe a terminé en interpellant les autres femmes à aménager des jardins potagers dans leurs ménages afin d’augmenter la sécurité alimentaire dans leur famille. 

EMELYNE IRADUKUNDA                                                                                                              

Ouvrir