Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

FARN> Lutte contre la malnutrition

IMG 009Préparer une alimentation complète et équilibrée à l’aide des produits locaux

 

Les foyers d’apprentissage et de réhabilitation nutritionnelle (Farn) contribuent énormément dans la lutte contre la malnutrition. C’est une occasion pour les mères des enfants mal nourris mais également pour les femmes enceintes d’apprendre comment préparer une alimentation complète et équilibrée à l’aide des produits locaux. 

 

Francine Manamfasha, originaire de la colline Rutegama, en commune Gitega dans la province de Gitega dit que les Farn jouent un rôle incontournable  dans le changement des comportements des ménages. Et d’ajouter que les femmes qui fréquentent les Farn sont sensibilisées sur la nutrition des enfants et les bonnes pratiques d’hygiène. « Depuis qu’on nous a sensibilisées à fréquenter les Farn , nous nous réunissons une fois la semaine. Dans chaque session de Farn, on nous apprend à préparer un mélange d’aliments à base de haricots et d’autres produits locaux en utilisant les ingrédients produits ou disponibles localement. De ce fait, on nous enseigne comment équilibrer l’alimentation des enfants afin de lutter contre la malnutrition. », a dit Mme Manimfasha. Elle a ajouté qu’après chaque séance, les participants retournent à la maison et ils sont invités à mettre en pratique le nouveau comportement appris à la session Farn.  Notre interlocutrice a souligné que grâce aux Farn, beaucoup d’enfants mal nourris sont réhabilités. Et de faire remarquer que grâce aux séances de sensibilisation reçues,  il y a également  le changement de comportement des ménages en faveur des bonnes pratiques des soins et de nutrition des enfants.Mme Manamfasha  a fait savoir qu’au sein de ces Farn, au-delà de l’apprentissage nutritionnel, il y a d’autres sessions de sensibilisation, notamment, sur les bonnes pratiques d’hygiène. 
Il est à noter que dans les Farn, il y a des femmes volontaires qui ont été formées et qui sont chargées d’apprendre aux autres femmes dans le voisinage comment équilibrer l’alimentation des enfants pour lutter contre la malnutrition. 

Emelyne Iradukunda

Ouvrir