Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

ZONE URBAINE DE GIHOSHA> Etat des lieux de la route reliant le marché de Gasenyi et le quartier Muyaga

Elle a été endommagée par les eaux de ruissellement

 

La route reliant le marché de Gasenyi et le quartier Muyaga de la zone Gihosha est parmi les routes les plus fréquentées, soit par des véhicules, des motos ou des piétons pour se rendre dans le quartier Muyaga. Aujourd’hui, cette route est dans un état déplorable suite aux eaux de ruissellement qui y ont creusé un ruisseau et des ravines laissées par les eaux de ruissellement pendant la période pluvieuse. Cela présente un problème de circulation aux usagers de cette route. 

 

La rédaction du quotidien d’information « Le Renouveau » a ffectué une visite le vendredi 28 juin 2019 dans le quartier Gasenyi pour observer l’état des routes. Elle a constaté que tout près du marché de Gasenyi dans la zone Gihosha, sur la route allant vers le quartier Muyaga, les eaux de ruissellement qui passent par cette route rendent la circulation difficile. Ces eaux proviennent des ménages du quartier Gasenyi et d’un ruisseau qui s’est créé dans ce quartier. Les ravines laissées par les eaux de ruissellement pendant la période pluvieuse causent aussi l’insécurité routière dans cette route. Cela est dû au manque de canaux d’évacuation destinés à orienter les eaux de ruissellement qui viennent avec pression et endommager la route. Ces eaux manquent d’orientation et creusent des passages.Ce ruisseau et ces ravines gênent la circulation des véhicules, des motos et des piétons passant dans cette route. Ils causent aussi de l’insécurité aux usagers et à leurs biens. Selon les conducteurs trouvés sur le lieu, ils ont fait savoir que leurs véhicules et motos sont souvent endommagés par les ravines creusées par les eaux de ruissellement et la boue causée par ce ruisseau. Ils ont ajouté qu’ils ont essayé de protéger cette route en y faisant les travaux de développement communautaire mais sans succès.La population de cette localité et les passagers de cette route demandent au ministère des Transports, des travaux publics, équipements et aménagement du territoire de réaménager cette route afin de la rendre accessible.
                             

Julien Nzambimana (stagiaire)

Ouvrir