Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Commune Rumonge> Les eaux thermales de Mugara

Elles sont d’une grande importance sur la santé humaine

 

DSC 0075Les eaux thermales sont une source naturellement minéralisée dont la composition  permet une utilisation thérapeutique. Elle possède un ensemble de caractéristiques déterminant ses propriétés favorables à la santé, reconnues par l’académie nationale de médecine.  

 

Actuellement, les Burundais aiment aller aux eaux thermales de Rumonge. Certains  y vont pour s’amuser et les autres  y vont pour guérir de quelques  maladies. Des gens dont des paralytiques, des hypertendus, des diabétiques, ceux soufrant  de rhumatisme et ceux désirant se faire masser viennent se baigner dans les eaux thermales de Mugara. Ils se bousculent chaque jour pour se baigner dans ces eaux afin de chercher un léger mieux dans le soulagement de leur problème de santé. 

Les eaux à vertus miraculeuses et thérapeutiques

Pour N.N., les eaux thermales renferment des vertus miraculeusement thérapeutiques car, selon lui, il y a quelques années il était paralysé mais, grâce à ces eaux, il a eu un léger mieux. Il indique également que les paralytiques, les hypertendus, les diabétiques, ceux souffrant du rhumatisme et d’autres maladies ne cessent de témoigner leur guérison après un  bain dans ces eaux.Cet habitant de Mugara témoigne aussi que d’innombrables gens se bousculent chaque jour pour se baigner dans ces eaux thermales afin de rechercher un léger mieux dans le soulagement de leurs problèmes de santé. « Même si l’accès est payant, nous constatons que de nombreuses gens se bousculent pour accéder à cette thérapie naturelle », affirme-t-il. N.N., appelle les médias à faire la promotion des eaux thermales pour que les Burundais qui ont des problèmes d’articulations ou une fatigue permanente, puissent connaître les bienfaits des eaux thermales et venir s’y baigner.  De toutes les façons, même si l’accès n’est pas gratuit, le coût n’est pas comparable à celui de chez le médecin. Il demande néanmoins que les sites où se trouvent les eaux thermales soient  protégés, partout où ils se trouvent au Burundi.

Mireille Kubwayo (stagiaire)

Ouvrir