Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

WAP-BURUNDI> Célébration et clôture de la fête dédiée à la femme

Les femmes leaders ont été interpellées à changer de mentalité en investissant dans de petits projets qui génèrent des revenus

 

DSC 0026Les Femmes en action pour la paix au Burundi (Wap-Burundi)  ont procédé à la célébration de la fête dédiée à la femme et à la clôture du mois de mars, dans la soirée du  vendredi 29 mars 2019 à Bujumbura. Le thème retenu au cours de ces cérémonies était «  Le rôle de la femme leader ». 

 

Selon la secrétaire de Wap-Burundi Cathérine Bucumi, la femme a une grande importance dans la vie du pays. C’est pour cette raison qu’elle a demandé à ceux chargés de préparer des projets de donner une place de choix à la femme.Mme Bucumi a vivement remercié le gouvernement du Burundi pour les mesures prises qui ont eu des conséquences positives pour la femme. Auparavant, la plupart des filles n’allaient pas à l’école. Mais le nombre de filles scolarisées a augmenté depuis que le gouvernement burundais a annulé les frais scolaires dans le cycle fondamental. En plus, les femmes enceintes mourraient en grand nombre à cause des grossesses, mais actuellement les choses ont changé grâce à la politique du gouvernement de soigner gratuitement les femmes enceintes et les enfants de moins de 5 ans, a dit Mme Bucumi.Au cours de ces cérémonies, le mot protection sociale a retenu l’attention de tout le monde. Comme l’a indiqué l’expert en protection sociale Annonciate Sendazirasa au cours de son exposé, le Burundi a  accepté la protection sociale et l’a même mise dans la Constitution. Actuellement l’on emploie le mot protection sociale à la place de sécurité sociale car cela concerne tout le monde. C’est dans cette logique qu’un projet dénommé « Merankabandi » qui assiste les personnes les plus pauvres a été mis en place.En tant que femmes leaders, Mme Sendazirasa les a interpellées d’aider les autres femmes à sortir de la pauvreté. Elle leur a demandé de changer de  mentalité en investissant dans de petits projets qui génèrent des revenus.Quant à la ministre ayant la jeunesse dans ses attributions Evelyne Butoyi, elle a interpellé les femmes leaders à sensibiliser les autres femmes afin qu’elles aident leurs enfants à faire de la propreté pour avoir une bonne santé. Les cérémonies ont été clôturées par le partage d’un verre.

Martin Karabagega

Ouvrir