Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Direction générale des Publications de presse Burundaise> Célébration de la Journée internationale de la femme

Les femmes de cette organisation se réjouissent mais souhaitent plus d’appui

 

DSC 0135Les femmes de la direction générale des Publications de presse burundaise ont célébré la Journée internationale de la femme, le vendredi 8 mars 2019. Elles estiment que cette fête est une occasion de faire une auto évaluation pour voir ce qu’il faut garder et ce qu’il faut rectifier en vue de se développer, développer l’entreprise et le pays.  

 

A l’occasion de la célébration de la Journée internationale de la femme, Yolande Nintuze, qui a pris la parole au nom des femmes de la direction générale des Publications de presse burundaise,  les a toutes félicitées. Selon elle, les femmes ne doivent pas se contenter uniquement de cette fête. « Il faut plutôt que cela soit une occasion de s’auto-évaluer, voir comment une femme doit travailler pour se développer, développer son entreprise et sa société.  Il lui faut,  à cette occasion,  regarder le pas franchi sur le plan social, économique et autres.  C’est également une occasion de chercher les voies et moyens de se diriger dans les sphères de prise de décision», a-t-elle indiqué. Elle est revenue sur le thème choisi pour cette année et a soulevé le cas des femmes les plus défavorisées.  Elle a invité les femmes de la DGPPB à travailler en association pour avoir un cadre d’expression approprié.  « Le travail en association nous permettra aussi de trouver des solutions pour diverses questions, pour différents problèmes et faire ensemble les plans de développement à la fin de la carrière  professionnelle».  Selon elle, il ne faut pas attendre la dernière minute pour songer à l’avenir. Elle a apprécié l’appui de la DGPPB pour la célébration de cette fête.Donatien Sabiyumva qui a représenté la DGPPB, a félicité ces femmes et leur a exprimé son souhait de les voir réaliser le thème de l’année avec succès.  Il a apprécié la place de la femme dans la DGPPB. Il a lui aussi invité les femmes à s’associer pour préparer leur vie pendant la retraite. Le souhait de ces femmes de célébrer cette fête en uniforme à l’avenir, a été agréé pour être transmis  à la direction générale des Publications de presse burundaise. 

Alfred Nimbona

Ouvrir