Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

ABUBEF> Atelier de dissémination du mouvement « She decides »

La campagne « She decides » contribue à impulser le progrès vers l’atteinte des Objectifs 3 et 5 du développement durable

 

DSC09346 1L’Association burundaise pour le bien être familial (Abubef) a organisé le samedi 2 mars 2019, un atelier de dissémination du mouvement « She decides » en vue d’informer et de mobiliser les gens à soutenir ce mouvement. 

 

Dans son discours d’ouverture des activités, Sabine Ntakarutimana, présidente nationale de l’Abubef a fait savoir que le mouvement « She decides » est une initiative visant à améliorer la qualité, la disponibilté, l’utilisation et la prise en compte des droits sexuels et reproductifs des pauvres, des personnes socialement marginalisées et mal desservies, en particulier les femmes, les jeunes filles et les jeunes en général. La campagne mondiale «She decides» pour les droits et la santé sexuelle et reproductive des filles et des femmes contribue à impulser le progrès vers l’atteinte des Objectifs 3 et 5 du développement durable. Ce mouvement a été lancé en 2017 à Bruxelles en réponse à la décision du président américain Donald Trump de suspendre toutes les aides financières aux organisations étrangères qui militent pour un avortement sûr, les moyens de contraception et le planning familial. Mme Ntakarutimana a indiqué que l’Abubef a rejoint le mouvement « She decides » depuis son lancement à Bruxelles en mars 2017. Elle s’est engagée à mobiliser des financements additionnels en vue de restaurer et maintenir les services touchés et s’assurer que les femmes ne soient pas privées de leurs droits fondamentaux en santé de la reproduction. Le choix de l’Abubef de rejoindre et de soutenir ce mouvement se justifie de par même la vision du mouvement. Un monde où chaque fille ou femme peut décider librement de sa vie et son avenir. Une société burundaise où chacun, à tout âge jouit librement de manière inclusive et sans discrimination d’une bonne santé sexuelle et reproductive. Il a été prouvé que quand la femme peut faire des choix éclairés en santé de la reproduction, cela améliore sa santé, son avenir ainsi que ceux de la famille, de la communauté, voire de la société toute entière. Le mouvement « She decides » appelle et suscite l’engagement de tout un chacun à se lever, à s’exprimer, à changer les règles et à débloquer les ressources pour créer un monde où la femme peut décider de son avenir. 

Lucie Ngoyagoye

Ouvrir