Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

MSPLS> Atelier d’évaluation conjointe avec les partenaires techniques et financiers

Une occasion d’analyser tous les aspects en rapport avec la performance de la vaccination

DSC04714Le ministère de la Santé publique et de la lutte contre le sida organise du mardi 6 au vendredi 9 novembre 2018 un atelier d’évaluation conjointe avec les partenaires techniques et financiers du secteur de la santé en matière de vaccination. 

 

Dans son discours d’ouverture des activités, Thaddée Ndikumana, ministre en charge de la santé a fait savoir qu’à travers sa Politique nationale de développement 2018-2025, le Burundi a bien défini ses orientations stratégiques en matière de santé. Le renforcement du système de santé dans sa globalité ainsi que la lutte contre les maladies évitables par la vaccination figurent en bonne position.M. Ndikumana a indiqué que l’évaluation conjointe est une occasion pour le gouvernement et ses partenaires d’analyser tous les aspects en rapport avec le renforcement du système pilier incontournable pour la performance de la vaccination. Les ressources humaines pour la santé, les infrastructures et équipements, les financements innovants efficaces et efficients ; la collecte, la production et l’analyse des données, le système de surveillance, sont autant de domaines qui devront être passés au peigne fin pour pouvoir inverser la tendance des couvertures de vaccination qui s’érodent progressivement.M. Ndikumana a fait savoir que le but du Plan stratégique régional pour la vaccination 2014-2020 est d’atteindre la couverture vaccinale universelle dans la région africaine de l’organisation mondiale de la santé (OMS). On doit conjuguer les efforts pour que 100% des districts sanitaires puissent avoir et maintenir une couverture vaccinale d’au moins 80%. Signalons qu’avant cette activité, le ministère de la santé publique et de la lutte contre le Sida a procédé à l’inauguration du hangar abritant les deux nouvelles chambres froides pour la conservation des vaccins dans les enceintes du Programme élargi de vaccination (Pev). Chaque chambre froide a une capacité de stockage de 40 m3.

Lucie Ngoyagoye

Ouvrir