Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

QUARTIER MUYAGA> Nouvelle forme d’évacuation des eaux ménagères

Rendre propre les routes de la localité

 

DSC04560En commune urbaine de Ntahangwa en zone Gihosha, au quartier Muyaga dans la localité appelée Gasenyi, les habitants s’organisent pour mettre en place une nouvelle forme d’évacuation des eaux ménagères. Le but est de rendre propres les routes de la localité.  

 

Comme les habitants l’ont indiqué à la rédaction du journal Le Renouveau, l'Agence burundaise pour la réalisation des travaux d'Intérêt public (Abutip) a collecté des cotisations de la population pour chaque parcelle dans le but de paver les routes de cette localité de Gasenyi, il y a des années. Les habitants de cette localité ont attendu la mise en œuvre de cette activité mais en vain. Avec le pavage, ils avaient l’espoir que la salubrité dans cette localité serait une réalité.Suite au désespoir, la population de cette localité  a pris la mesure de compter sur ses propres forces pour rétablir la salubrité dans les routes. Dans cette localité, les routes sont toujours mouillées car les eaux usées provenant des ménages s’y déversent. Ces eaux usées déversées dans les routes font dégager une odeur nauséabonde, ce qui provoque un malaise pour les passants et les habitants.  Les habitants ont cotisé par parcelle pour acheter du matériel nécessaire pour cette activité. Ils ont acheté des briques, du ciment, des fers à béton, du sable et des tuyaux PVC pour collecter les eaux des ménages. Devant chaque parcelle, un regard  y a été érigé. De ce dernier, il y a un tuyau connecté à un grand tuyau enterré dans le sous sol qui rassemble toutes les eaux des ménages se trouvant sur chaque route. Ce grand tuyau  canalise toutes ces eaux des ménages jusqu’ au grand caniveau situé sur les routes qui entrent dans cette localité.Une grande partie de Gasenyi connaît cette nouvelle forme d’évacuation des eaux ménagères. Suite à la propreté qui règne dans cette partie bien aménagée, les habitants de l’autre partie qui reste sont en train de leur emboiter le pas. Mais ils continuent à demander à ceux qui ont collecté l’argent dans le but de paver cette localité de penser à réaliser ce programme.
Martin Karabagega

Ouvrir