Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Environnement> Entretien de certains espaces verts

Ils sont bien entretenus même si certains d’entre eux méritent une retouche

 

IMG 5033La ville de Bujumbura renferme un nombre important d’espaces verts qui sont très sollicités par bon nombre de gens. La rédaction du quotidien d’information le Renouveau s’est rendue dernièrement dans certains d’entre eux pour se rendre compte de leur état. 

 

Au jardin public où nous sommes allés, nous avons constaté que cet endroit est bien entretenu, l’Association Ceinture verte pour l’environnement organise son entretien depuis quelques années. Les agents chargés de faire la propreté s’occupent de tous les travaux liés à l’entretien de cet espace. Ce dernier est très important pour la population qui l’utilise pour s’amuser, faire du sport mais aussi organiser différentes cérémonies. En plus de cela, il y a eu création d’emploi de la part de cette association ACVE. Il a donné du travail à des hommes et des femmes qui sont chargés d’entretenir le jardin public. Alexis Niyondiko, un des travailleurs qu’on a trouvés au jardin public nous a indiqué que les saisons sont très importantes pour eux. Pendant la période sèche, il ya beaucoup de travail parce qu’on est obligé de ramasser toutes les feuilles d’arbres qui tombent. Nous sommes aussi obligés d’arroser le jardin afin que les plantes ne sèchent pas. Nous faisons aussi la création des jardins, c'est-à-dire qu’on retire une partie du jardin et on la refait neuve à base de l’ancien.Selon une jeune dame que nous avons rencontrée en train de faire du sport, elle a fait savoir que cet endroit est bénéfique pour tout le monde. Les espaces verts sont bien entretenus même si certains d’entre eux méritent une retouche. Elle a indiqué que pendant les vacances, elle fait inscrire ses enfants dans des jeux pour qu’ils ne restent pas à la maison avec les travailleurs domestiques. Elle préfère les laisser là-bas et revenir les prendre après son travail car c’est là où elle sent qu’ils sont en sécurité. A cet endroit, il y a des jeux de toutes sortes de façon qu’un enfant ne peut pas s’ennuyer quand il y va.La population demande que ces espaces soient bien entretenus afin de préserver l’environnement.

Sonia Busogoro (Stagiaire)

Ouvrir