Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

QUARTIER NYABAGERE> Persistance de la non-évacuation des ordures ménagères

Les conséquences sont multiples

 

IMG 4236La persistance de  la non évacuation des ordures ménagères par les sociétés chargées de la collecte des déchets ménagers solides a de multiples conséquences sur la vie des habitants. La plupart des ménages éprouvent beaucoup de difficultés à  évacuer les ordures ménagères. Certains décident de les jeter dans parcelles vides proches ainsi que le long des rivières environnantes.  Tandis que d’autres sont obligés de payer ceux qui enlèvent les ordures ménagères et les portent  par tête. Ce qui fait que beaucoup de parcelles vides non encore bâties, sont  transformées en dépotoirs d’ordures ménagères.  

 

Au quartier Nyabagere de la Zone Gihosha dans la commune urbaine de Ntahangwa, certains ménages avaient déjà signé le contrat avec les sociétés chargées de la collecte des déchets ménagers solides. Mais pour le moment, le constat est que ces sociétés ne sont pas à l’œuvre dans ce quartier. Cela a des conséquences multiples sur la vie des habitants.   Dans ce quartier, la non-évacuation des ordures ménagères par ces sociétés cause beaucoup des problèmes pour la vie des habitants. La plupart des ménages éprouvent beaucoup de difficultés à évacuer les ordures ménagers. Certains les jettent dans les parcelles vides ainsi que des rivières environnantes, tandis que d’autres sont obligés de payer ceux qui enlèvent les ordures ménagères et les portent  par tête.   Cela fait que beaucoup de parcelles vides, non encore bâties  sont transformées en dépotoirs d’ordures ménagères par la population  environnante. Cela constitue un danger public car ces dépotoirs clandestins et qui sont placés au milieu des ménages peuvent être une source de différentes maladies liées au manque d’hygiène à la population environnante et surtout aux enfants  qui  les fréquentent souvent à la recherche des objets à vendre afin de gagner du pain.  Certains habitants de ce quartier qui se sont confiés au quotidien d’informations Le Renouveau demandent à ces sociétés de se mettre à l’œuvre afin de rendre propre le quartier et de contribuer  dans la promotion de la santé de la population. 
Emelyne Iradukunda

Ouvrir