Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Municipalité de Bujumbura> Des regards non couverts

Une source d’insécurité et une menace pour les passants

 

IMG 6419Le boulevard Patrice Lumumba est l’un des endroits où on trouve des regards non couverts. Ces derniers sont des lieux de refuge pour les malfaiteurs qui s’y cachent après avoir commis des forfaits. 

 

Sur certaines avenues de la ville Bujumbura, on y trouve des regards non couverts qui inquiètent les passants. Ces regards causent même des accidents dans les heures avancées puisque les avenues ne sont pas éclairées. Les habitants de la capitale craignent pour la sécurité des gens qui prennent le boulevard Patrice Lumumba juste en bas de l’école primaire Stella Matutina. La rédaction du quotidien d’information «Le Renouveau» s’est rendue sur les lieux le jeudi 26 Juillet 2018  pour s’entretenir avec la population sur la situation qui y règne.Gilbert Gahungu, un des passants que nous avons trouvé sur les lieux a indiqué que ces regards sont vraiment une menace pour les usagers de ce boulevard. Les voleurs se cachent à l’intérieur après avoir commis leurs forfaits et si on essaie de les poursuivre, ils te menacent avec des lames de rasoirs alors là tu abandonnes, a ajouté M.Gahungu. Dernièrement, il y’a eu un cas d’une jeune femme à laquelle on a pris son sac à main et le voleur s’est introduit dans le regard. La victime du vol  a crié au secours mais personne ne pouvait pas lui venir en aide parce qu’ils sont au courant que ces gens cachés à l’intérieur sont très dangereux, a-t-il signalé.Pacifique Ntaconayigize, un jeune garçon qui vend les œufs et des arachides dans cette localité et qui passe tout près de ces regards non couverts  tout le temps affirme que ces derniers ont déjà causé plusieurs accidents. «Si un jour un enfant ou une femme enceinte tombe dedans, ce  sera la catastrophe.»L’autre regard très dangereux  se trouve juste dans le tournant qui monte vers la clinique Prince Louis Rwagasore, toujours à côté de l’école primaire Stella Matutina. Celui-ci cause des accidents parce les conducteurs essaient de le contourner pour ne pas tomber dedans et ils se cognent avec d’autres voitures venant du sens contraire, a signalé M.Ntaconayigize.Les habitants de la capitale Bujumbura demandent à la mairie de faire de son mieux pour couvrir ces regards afin d’éviter des accidents qui s’y produisent et assurer la sécurité des passants.
Sonia Busogoro (Stagiaire)

Ouvrir