Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

INFRASTRUCTURES> Constructions anarchiques en mairie de Bujumbura

Les risques de destruction des maisons s’accentuent

 

IMG 36Les constructions anarchiques s’observent dans pas mal de quartiers de la mairie de Bujumbura. Des habitations sont construites en dehors des normes environnementales. Les conséquences sont nombreuses, notamment la destruction des maisons et l’inondation. 

 

Les constructions  anarchiques s’observent notament sur les abords des rivières qui traversent la mairie de Bujumbura. On observe les constructions construites à quelques mètres des rivières, surtout  la rivière Ntahangwa. Les mêmes cas s’observent  dans les zones Gihosha, Kanyosha, Buyenzi, aux abords des rivières qui y traversent. Des cas de destruction de maisons sont enregistrées et d’autres sont en danger. A Buyenzi, on constate que les fondations des maisons touchent presque dans l’eau de la rivière Ntahangwa. Dans ces endroits, des inondations répétitives s’observent. L’absence de canalisations expose les habitants au risque d’inondations pendant les périodes pluvieuses. Les eaux sont bloquées par les constructions qui ne facilitent pas  l’évacuation des eaux. D’autres constructions anarchiques s’observent  à côté des routes, les kiosques aménagés ou les conteneurs déposés sans permission, sans oublier les infrastructures construites au bord du lac Tanganyika.Les uns estiment que cela est causé par le manque de  politique d’aménagement urbain de l’habitat tandis que les autres pensent que c’est un problème de surpopulation urbaine. Cela est dû à l’attribution des parcelles sans tenir compte des exigences du Code de l’environnementLe ministère ayant en charge l’urbanisme avait mis en garde les propriétaires de constructions anarchiques de tout mettre en ordre. Mais ces constructions existent toujours malgré cet appel.Les pouvoirs publics sont appelés à  mettre en application toutes les mesures nécessaires pour lutter contre les constructions qui ne respectent pas les normes urbanistiques. Le service de l’urbanisme devrait respecter les normes de construction et de l’environnement. L’administration à la base devrait vérifier si les constructions suivent les normes de l’environnement.
Eric Mbazumutima

Ouvrir