Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

CECAFA U17 > Qualificatifs Can, Tanzanie 2019

Le Burundi est dans le même groupe que la Tanzanie, le pays hôte

 

cecafaDar-es-Salaam, la capitale tanzanienne, accueille, du 11 au 26 août 2018, le tournoi de la Cecafa (Conseil des fédérations de football d’Afrique de l’Est et du Centre) qualificatif pour la Coupe d’Afrique des nations (Can) U17. La délégation burundaise est composée de vingt jeunes footballeurs qui sont déjà à Dar-es-Salam depuis le 31 juillet, pour la climatisation. 

 

Le tirage au sort a mis le Burundi dans le même groupe  que la Tanzanie (le pays hôte). Il est également avec le Rwanda, la Somalie et le Soudan.  Dix pays répartis en deux groupes seront concernés par cette zone de la Cecafa. Le vainqueur représentera la Cecafa à la phase finale de la Can U17 prévue au mois de mai 2019.Les compétitions commencent le 11 août pour se terminer le 26 août et tous les dix pays qui vont participer à ce tournoi sont recommandés d’arriver à Dar-es-Salaam le 7 août. Le Burundi est déjà sur le sol tanzanien depuis le 31 juillet et, selon les informations recueillies de la part de notre collègue Amidou Hassan, les joueurs burundais ont passé les examens et tous  sont passés.Pour la première fois, la Caf (Confédération africaine de football) organise les éliminatoires de la Can U17 d’après ses zones. C’est une décision prise lors du Symposium africain de football en juillet 2017 à Rabat (Maroc) et validée par le Comité exécutif de l’instance. Ainsi, à partir de la mi-juillet, la Cosafa, l’Uniffac, la Cecafa, l’Unaf, l’Ufoa B et l’Ufoa  A vont se succéder pour dévoiler leur champion et unique qualifié pour la phase finale du tournoi final prévu en Tanzanie.Le tournoi de la Zone Sud s’est tenu du 19 au 29 juillet en Ile Maurice avec la participation de 12 pays. La Zone Centrale regroupe ses 8 pays membres en Guinée équatoriale du 3 au 12 août. Quatre pays seront en compétition en Tunisie du 20 au 28 août pour la Zone Nord. Le Niger remplace au pied levé le Ghana pour accueillir les 7 pays de l’Ufoa B        (2 au 15 septembre).Enfin, le Sénégal sera le pays hôte du tournoi de l’Ufoa avec 8 nations, du 9 au 18 septembre. Cette zone qualifiera deux pays puisque le Mali est tenante du titre de la compétition.

La composition des groupes de la Cecafa

Groupe A : Tanzanie, Rwanda, Burundi, Somalie et le Soudan.Groupe B : Ouganda, Kenya, Ethiopie, Sud Soudan et Djibouti.
Kazadi Mwilambwe

 

FEDERATION DE NATATION AU BURUNDI> Jeux de natation à Olympa Africa

« Natation pour tous, natation pour la vie »

 

IMG 108Dans le cadre de la célébration de la Journée mondiale de la natation, la fédération de natation du Burundi a organisé le dimanche 5 août 2018, une journée des jeux de natation, au stade Olympa Africa de Kanyosha. Le thème du jour était : « Natation pour tous, natation pour la vie. » Cela nous est parvenu de la part de Cassien Basogomba, président de la Fédération de natation du Burundi le lundi 6 août 2018. 

 

M.  Basogomba a fait savoir que l’objectif principal de l’organisation de cette journée est d’apprendre à nager à toutes les personnes qui le désirent dans le cadre de diminuer les cas de décès liés à la noyade. «  Selon les chiffres de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), près de 1 000 personnes par heure meurent de la noyade. Soit près de 40 personnes sur le plan national. C’est pour cette raison que nous avons organisé ces jeux pour apprendre à un grand effectif à nager. » M. Basogomba a rassuré que les mesures de sécurité contre les prédateurs pour ceux qui veulent participer sont prises.« C’est vrai l’eau est nécessaire dans la vie mais aussi il ne faut pas ignorer qu’elle peut facilement tuer. Il faut alors que les gens sachent nager car, si on sait nager on se protège des intempéries dans les lacs, dans les rivières contre les accidents causés par l’eau. Savoir nager, c’est aussi avoir la capacité de sauver. Cela constitue aussi un critère de développement.», a-t-il dit.Il a fait savoir que cette journée devrait être organisée le 19 juillet où la natation connaissait 110 ans d’existence, mais elle a été reportée au 5 août 2018 car elle a coïncidé avec le championnat scolaire de natation qui était organisé par le ministère de la Culture et des sports.  « C’est la première fois que nous organisons cette journée mais nous allons la célébrer chaque année. Nous allons aussi organiser ce genre de sport même à l’intérieur du pays pour savoir si tout le monde sait nager tant dans les lacs que dans la piscine. »Il a enfin signalé que les cas de morts causés par l’eau s’observent surtout chez les petits enfants et chez les gens qui habitent près des rivières ou des lacs. Les parents, les autorités locales et toute autre personne mieux indiquée en matière de natation sont interpellés à sensibiliser les enfants pour qu’ils apprennent à nager.
Olivier Nishirimbere

 
Ouvrir