Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Sport paralympique> Championnat national

Huit équipes vont discuter les demi-finales en volleyball seating

 

DSC02453Le championnat national de volleyball seating, athlétisme et goalball est en cours, et il est prévu bientôt les matchs des demi-finales et finales de ce championnat. Huit équipes duvolleyball seating c’est-à-dire quatre équipes masculines et quatre équipes féminines vont discuter les demi-finales.

 

Les équipes qui se sont qualifiées pour les demi-finales du volleyball setting sont au nombre de quatre dans la mairie de Bujumbura. Il s’agit de deux équipes masculines (Muzinga volleyball seatting et Espoir) et deux équipes féminines (Umuco et les Vaillantes).Quant à l’intérieur du pays, c’est quatre équipes qui vont discuter les demi-finales. Ainsi, la zone Sud sera représentée par deux équipes (masculine et féminine) ressortissantes du centre Gakwende. Le Nord-centre sera lui aussi représenté par l’équipe masculine               « Mamba fort » de Muyinga et l’équipe féminine « Kirimiro » de Gitega.D’après Cassien Bizabigomba, directeur technique national adjoint du Comité paralympique du Burundi, les matchs éliminatoires sont terminés. «Nous sommes en train de nous préparer aux matchs de demi-finales et finales pour clôturer le championnat national. Les dates prévues par le comité technique sont les 16 et 17 juin mais nous attendons le dernier mot des dirigeants du Comité national paralympique», a-t-il précisé.

Une amélioration s’observe au niveau des performances

Concernant le déroulement de ce championnat, M.Bizabigomba a indiqué qu’il y a une amélioration surtout pour les équipes de l’intérieur du pays. « Il est très étonnant de voir une équipe de Muyinga «Mamba Fort» qui accède à la phase de demi-finale au niveau national. C’est une équipe vigilante, qui se reconstruit chaque fois et qui fait beaucoup d’entraînements, bref, une équipe qui vise la victoire ». Les équipes du centre de Gakwende ont des joueurs encore jeunes, ce qui est un atout pour le comité national paralympique.Pour le goalball,les joueurs sont éveillés parce que les aveugles ne voulaient pas autrefois être au vue de tout le monde. Ce sport permet aux personnes handicapées visuelles de se mettre en compétition et se sentir épanouis. Quant à l’athlétisme, les différentes disciplines seront en compétition et les performances sont bonnes dans la mesure où il y a un athlète burundais qui a remporté au mois d’avril deux médailles (une sur 800 mètres et l’autre sur 5 000 mètres d’or à Marrakech (Maroc).
Yvette Irambona

 

Stade Prince Louis Rwagasore> Travaux de rénovation de la pelouse

La pose des tuyaux d’évacuation va bientôt commencer

 

IMG 31La rénovation de la pelouse du stade Prince Louis Rwagasore est à l’étape des travaux de construction des réservations pour les tuyaux d’évacuation des eaux. Les matches qui avaient été transférés à l’intérieur du pays pourront prochainement retourner à Bujumbura.  

 

Lors de notre passage au stade Prince Louis Rwagasore, le mercredi 30 mai 2018, les ouvriers étaient en activité, avec des pelles, des brouettes et bèches en mains.Lors de notre passage au stade Prince Louis Rwagasore, le mercredi 30 mai 2018, les ouvriers étaient en activité, avec des pelles, des brouettes et bèches en mains.Selon Martin Gwenhwe, technicien de l’entreprise chargée des travaux, ces sont à l’étape de la construction des réservations où seront posés les tuyaux d’évacuation sont en cours. Le nivellement de l’aire de jeu est déjà terminé et les travaux qui restent à effectuer sont, entre autres,  la pose des tuyaux d’évacuation et du gazon synthétique. Il a indiqué que tout le matériel est déjà en place, notamment le gazon synthétique et les tuyaux d’évacuation des eaux. M. Gwenhwe a mentionné que l’aire du  terrain concernée s’étend à 111 mètres de long et 74 mètres de large, tandis que l’aire de jeu est de 105 mètres de long sur 68 mètres de large. Selon lui, le terrain répond aux normes internationales.Les travaux ont été confiés à l’entreprise sud-africaine Artificial grass Africa (Aga) qui a été mandatée par la Fédération internationale de football association (Fifa) pour exécuter la réfection de la pelouse de ce stade. Les travaux concerneront uniquement la pelouse. Rien n’est prévu pour le réaménagement des gradins  et des tribunes. Il convient de signaler que les travaux ont débuté au mois de mars et prendront fin au mois de juillet 2018, selon les prévisions. Le stade est actuellement fermé, ce qui a engendré le transfert de tous les matches vers les stades de l’intérieur du pays. Les amateurs du football vivant à Bujumbura sont inquiets face au retour des matches à Bujumbura. Le secrétaire général de la Fédération de football du Burundi (FFB), Jérémie Manirakiza  tranquillise en précisant que  l’organisation des matches pourra prochainement revenir au stade Prince Louis Rwagasore. Selon lui, le championnat de la Primus ligue, édition 2017-2018 se déroulera à ce stade.

Eric Mbazumutima

 
Ouvrir