Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Football > Chan 2020

Vingt-huit joueurs burundais préselectionnés pour les préparatifs

 

Le sélectionneur national, Alain Didier Niyungeko, a convoqué le lundi 8 juillet 2019, une liste de vingt-huit (28) joueurs pour les préparatifs du Chan 2020 (Championnat d’Afrique des joueurs locaux). Le regroupement a eu lieu le mardi 9 juillet et les entraînements ont débuté le mercredi 10 juillet au CTN.

 

La Caf (Confédération africaine de football) a effectué le mercredi 3 juillet 2019 le tirage au sort des éliminatoires du Chan. Les qualifications se dérouleront par zone.Parmi les joueurs préselectionnés, il y en a 6 du Messager Ngozi ; 4 de Rukinzo FC ; 3 de Vital’O ; 4 de Musongati ; 3 de Kayanza Utd ; 3 d’Aigle Noir ; 1 de LLB ; 1 de Flambeau du Centre ; 1 d’Athlético Olympic et enfin ; 2 de Bumamuru.                           

Le Burundi situé dans la zone Centre-Est

Le Burundi est dans la zone Centre-Est pour le premier tour et il sera opposé au Kenya le 26 juillet. Au deuxième tour, le vainqueur du Burundi-Kenya sera opposé  au vainqueur entre la Tanzanie et le Soudan. Les autres rencontres qui sont prévues sont entres autres Tanzanie-Soudan ; le Soudan du Sud et l’Ouganda ; la Somalie et le Rwanda. Dans cette zone, deux pays seront qualifiés pour la phase finale dudit Championnat.La Confédération africaine de football (Caf) a décidé de retirer l’organisation du prochain Championnat d’Afrique des nations (Chan 2020) à l’Ethiopie et de la confier au Cameroun. A cause des retards éthiopiens mais aussi en grande partie pour permettre aux Camerounais de se tester en vue de la Coupe d’Afrique des nations (Can) 2021 qu’ils accueilleront également. L’Ethiopie a donc subi le même sort que son voisin, le Kenya, qui avait perdu la tenue du Chan2018 au profit du Maroc.Ce sera la sixième édition du Chan, après celles de 2009 (Côte d’Ivoire), 2011 (Soudan), 2014 (Afrique du Sud), 2016 (Rwanda) et 2018 (Maroc). Les Marocains sont des tenants du titre. Quant au Chan 2022, il est prévu en Algérie.                                                                                                   

Yvette Irambona

 

Ecole de Karaté zanshin> Encadrement sportif des élèves en vacances

Détecter les talents, un des objectifs principaux

 

IMG 2015Zanshin, l’école de karaté, a une expérience dans l’encadrement sportif des élèves en vacances. Pour cette année, les activités sont organisées depuis le 3 juillet jusqu’au 3 août 2019 dans les enceintes de l’Ecole française. Des enfants de 5 à 12 ans sont visés pour apprendre les notions de base dans différents domaines comme le karaté, le football, le basketball, le gymnase, etc. La détection des talents est l’un des objectifs de cet encadrement estival. 

 

L’un des encadreurs de ces élèves en vacances, Franck Niyubahwe a fait savoir dans une interview accordée à la rédaction du quotidien, « Le Renouveau », que quelques parents de la Mairie de Bujumbura recourent à eux en amenant leurs enfants pour qu’ils puissent être encadrés.« Comme beaucoup de parents nous le demandent, les enfants ont beacoup de talents qui se cachent en eux et qui ont besoin d’être détectés lorsqu’une occasion se présente. Pour le moment, nous avons déjà inscrits une vingtaine d’élèves qui bénéficient des enseignements offerts par  notre école de karaté.  Nous essayons de leur apprendre des notions de karaté pour ceux qui sont talentueux dans le domaine, mais aussi, celui ou celle qui a un talent dans une autre discipline en profite pour exploiter ses potentialités. Des formateurs en matière d’éducation phyisique  viennent aider ces enfants.» En ce qui est des défis rencontrés dans l’exécution de cette activité, M. Niyubahwe, a indiqué que, pour le moment, il y a une amélioration par rapport aux années antérieures.  « Certains  parents ne parvenaient pas à comprendre que leurs enfants viennent acquérir une éducation fondée sur le respect des biens d’autrui et de toute personne. Ils pensaient qu’apprendre le karaté par exemple, c’est apprendre le banditisme et c’est adopter un comportement sylvestre. Mais au contraire ils ont fini par découvrir que les enseigmenents que nous  leur donnons les aident à bien mémoriser la matière à l’école et à pour bien s’organiser. »Il a profité de cette occasion pour remercier l’Ecole française qui les aide avec le matériel nécéssaire pour faciliter l’encadrement de ces enfants.

Olivier Nishirimbere

 
Ouvrir