Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

FEDERATION DE FOOTBALL DU BURUNDI > Championnat national de la Ligue A

Il reprend le vendredi 22 février pour le compte de la 22e journée

 

Le championnat national de la Ligue A reprend le 22 février 2019 pour le compte de la 22e journée. La nouvelle a été communiquée aux clubs par le président de la Commission des compétitions de la Fédération de football du Burundi (FFB), Yussuf Mossi, le jeudi 7 février 2019. Un calendrier marathon suite aux échéances des équipes nationales dans les compétitions continentales. 

 

Après un mois de trêve suite aux rencontres continentales des équipes nationales, le championnat de la première division reprend bel et bien, le vendredi 22 février. Le nouveau calendrier est sorti, le jeudi 7 février 2019, un calendrier que les équipes disent marathon car les matchs seront joués le vendredi, le samedi, le dimanche, le mardi et le mercredi. Selon le département des compétitions, il n’y avait pas d’autres alternatives avec les éliminatoires des coupes africaines pour les équipes nationales ainsi que celles de la Coupe du président de la République.Il faudra rappeler qu’au terme de la 21e journée, c’est le club de Makamba, Aigle noir, qui est à la tête du classement avec 51 points. Il est suivi, sur la liste des quatre premiers, respectivement par Musongati de Gitega (42 points), Vital’0 (34 pts) et Ngozi city (32 pts).Nous nous devons toutefois de rappeler que le championnat national de la ligue B, se poursuit à la fin de ce week-end pour le compte de la 4e journée avec des affiches très intéressantes dans les deux groupes. Pour le groupe A, le public de Bujumbura va se régaler avec le match qui va opposer Inter star et Burundi sport, le dimanche 10 février, au stade Prince Louis Rwagasore, à partir de 16 heures. Et dans le groupe B, il y aura le match entre Top Junior de Kayanza contre Buhumuza FC. Le match qui était programmé au stade de Vyerwa de Ngozi mais qui a été délocalisé au stade de Kayanza (le fief de Top Junior), fait beaucoup de contestations pour les supporteurs de Buhumuza.

Le calendrier de la 22e journée :

Vendredi 22/02 :

Rukinzo vs Bumamuru (P.L Rwagasore, 13h30)

Messager Ngozi vs Messager Bujumbura (Urukundo, 15h00)

Samedi 23/02 :

Athletico vs Olympic star (P.L Rwagasore, 13h30)

Les Lierres vs Ngozi city (P.L. Rwagasore, 16h00)

Kayanza united vs Bujumbura city (Urukundo, 15h00)

Musongati vs Vital’0 (Ingoma, 15h00)

Flambeau de l’Est vs Flambeau du centre (Ruyigi, 15h00)

Dimanche 24/02 :

Lydia Ludic Burundi vs Aigle noir (P.L Rwagasore, 15h00)

Kazadi Mwilambwe

 

FEDERATION BURUNDAISE DE JUDO> Entretien avec le président Valery Manirakiza

Les préparatifs de la Coupe d’Afrique de judo cadets et juniors vont très bien

 

Nouvelle image 9Le Burundi se prépare à accueillir, les 2 et 3 mars 2019, la Coupe d’Afrique de judo pour les catégories des cadets et juniors. Répondant à nos questions, le jeudi 7 février, le président de la Fédération burundaise de judo (FBJ), Valéry Manirakiza, a indiqué que les préparatifs vont bon train, certains pays ont annoncé leur participation et il ne reste pour le moment qu’à confirmer.  

 

Le Renouveau (L.R.) : Monsieur le président, comment se porte le judo au Burundi, en ce début d’année ?

Valéry Manirakiza (V.M.) :  Le judo se porte très bien car nous avons débuté l’année avec deux compétitions pour les cadets et les minimes, le mois de janvier. Il y a eu également des passages de grade à partir de la ceinture marron jusqu’à la ceinture noire 1er dan et 2e dan, à Bujumbura. A l’intérieur du pays, précisément dans la province de Gitega, il y a eu le passage de grade des ceintures inférieures. Au niveau de la fédération, nous sommes contents d’accueillir un nouveau club dans la province de Mwaro.Pour la fin du mois de décembre 2018, la fédération a envoyé deux judokas pour une formation en management de compétition surtout sur le volet IT (car aujourd’hui toutes les compétitions sont gérées électroniquement par des ordinateurs depuis l’enrôlement des participants, le tirage au sort du déroulement des compétitions, la sortie des résultats qui doivent être suivis sur différents écrans installés dans la salle des compétitions).

L.R : Nous pouvons connaître où vous en êtes avec les préparatifs de la Coupe d’Afrique de judo, cadets et juniors, que le Burundi s’apprête à accueillir en début du mois de mars ?

V.M :  Les préparatifs vont très bien, nous avons l’avantage d’avoir organisé le championnat d’Afrique des cadets et juniors, l’année passée. L’infrastructure est bien en place et bientôt nous aurons des nouveaux tapis qui vont arriver de Dar es-Salaam, le staff est déjà en place (c’est presque le même qui sera reconduit). Le ministère en charge des sports a également promis de soutenir cette compétition.
L.R : Y aurait-il des pays qui ont déjà confirmé leurs participations ?
V.M : Certains pays comme le Kenya, la Tanzanie, la Rd Congo, le Mozambique, la Zambie, le Madagascar, le Tchad et les autres ont annoncé leurs participations mais nous attendons la confirmation.

L.R : Eu égard aux résultats obtenus lors du championnat d’Afrique, quelles sont les chances des judokas burundais pour cette Coupe d’Afrique ?

V.M :  Je tiens d’abord à signaler que plus d’une soixantaine de jeunes judokas burundais suivent les entraînements depuis quelques semaines. Nous sommes chez nous au Burundi, nous allons bénéficier du soutien du public pour gagner des médailles. Ce sera aussi une occasion pour nos judokas de prouver les médailles qu’ils ont gagnées dans les différentes compétitions et de faire découvrir leurs talents.

L.R : Quelle est la différence entre le championnat et la coupe d’Afrique de judo ?

V.M : Pour le championnat, chaque pays doit faire participer 18 judokas (masculin et féminin) et il donne droit à beaucoup de points pour les gagnants au niveau du classement mondial. La coupe, il en existe plusieurs, le nombre de judokas n’est pas limité.

L.R : Votre dernier message, Monsieur le président ?

V.M :  Je lance un appel au public à venir très nombreux apprécier les talents et soutenir les compétiteurs. L’entrée sera gratuite mais les places, quant à elles, seront limitées.

Kazadi Mwilambwe

 
Ouvrir