Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Cecafa U17 Burundi 2018> Deuxième journée des groupes

Le Burundi fait un match nul compromettant contre la Somalie (0-0)

 

Le match s’est joué, le mardi 17 avril 2018, au stade Urukundo de Ngozi. Ce résultat nul contre la Somalie (0-0) compromet les chances du Burundi de se qualifier pour les demi-finales car dans l’autre rencontre de ce groupe A, l’Ethiopie et le Kenya se sont également séparés sur un match nul (0-0). Le Burundi reste en dernière position avec 1 point et moins de 4 buts ex-æquo avec l’Ethiopie (1 pt et -2 buts). 

 

Le public, qui a répondu nombreux au stade Urukundo de Buye en province de Ngozi, attendait un grand match des jeunes Intamba, après leur lourde défaite face au Kenya,  mais le score nul et vierge contre la Somalie a fait qu’il rentre très déçu. L’espoir de se qualifier pour les demi-finales venait presque de s’envoler. La dernière journée contre l’Ethiopie peut être une formalité et ce serait dommage pour le public de ne plus revoir leur équipe dans les dernières phases du tournoi.Les chances du Burundi de se qualifier pour les demi-finales dépendront de deux aspects : le premier est qu’il doit d’abord battre l’Ethiopie avec une différence de quatre buts et le deuxième, le Kenya sera, à ce moment là, obligé de battre la Somalie. Donc, en cas du match nul entre le Kenya et la Somalie, le Burundi et l’Ethiopie fermeront leurs valises car le Kenya et la Somalie auront chacun 5 points alors que le plafond du Burundi est de 4 points, en cas de victoire.Il faut attendre la dernière journée de ce groupe, le vendredi 20 avril, pour être fixé sur le sort du Burundi où il va recevoir l’Ethiopie au stade de Gitega, à partir de 15 heures et à la même heure, le Kenya et la Somalie seront en train de jouer sur le terrain de Muyinga.
Les enquêtes sur la suspension de l’équipe de Zanzibar ont déjà commencé

Selon les informations recueillies auprès de la Commission de l’organisation de la Cecafa U17 Burundi 2018, l’Etat de Zanzibar a déjà commencé les enquêtes pour interpeller ceux qui sont à la base de ce qui est arrivé à leur équipe jusqu’à être suspendu de ce tournoi et exclu des prochaines compétitions. La population de Zanzibar, selon la même source, demande que les fautifs soient considérés comme des personnes qui ont trahi le pays.
Kazadi Mwilambwe

 

BASKETBALL> Résultat de la première journée du championnat de Bujumbura

Des scores très élevés que  l’on n’a jamais vus ont été remarqués

 

IMG 0010Comme prévu sur le calendrier, le championnat de basketball de Bujumbura a commencé normalement le samedi passé, 14 avril 2018, où trois matches étaient sur l’affiche, dont un des dames (Berco stars vs Les gazelles) a été rapporté. Les jeux se sont poursuivis même le dimanche 15 avril 2018. Des scores très élevés que l’on a jamais vu ont été remarqués pour ces jeux. 

 

Pour le samedi, la première rencontre chez les hommes a opposé New Star qui s’est imposé aux Hyppos (95-71). Les jours se suivent mais ne se ressemblent pas. La deuxième rencontre a opposé Mutanga  United à Gymkhana. Ledit match a eu des débuts difficiles d’un côté comme de l’autre, mais avec une légère domination de Mutanga United face à Gymkhana qui ne semblait pas du tout être dans le bain du match. La première mi-temps s’est terminée à un score de 47-42 en faveur de Mutanga United. Ce n’est que dans la deuxième partie du jeu que les deux équipes  se sont un peu éveillées en montrant, cette fois-ci, un jeu plus ou moins construit. Mutanga United garde la domination face à Gymkhana qui ne fait que remonter chaque fois le score. Avec la fin du troisième quart-temps, le score était de 25-23, Mutanga United toujours en avance.N’eûrent été les multiples 3 points ( 6 au total),  marqués par Gyslain Munezero,  qui ont fait sans doute de lui le meilleur scoreur de son équipe, ainsi que les rebonds aussi offensifs que défensifs de Paulin, Gymkhana a été sauvé de justesse et est parvenu à marquer la différence en fin de rencontre,Mutanga étant visiblement déçus après une prestation qu’on se doit de saluer. L’heure sonne et le jeu s’est terminé à un score de 94-88. Une belle journée vécue sous de hauts scores qui démontrent que malgré les batailles féroces que les équipes se livrent sur terrain, le niveau semble s’améliorer petit à petit.  

Les matches de la première journée du championnat de Bujumbura se sont suivis  même le dimanche.

Le match opposant  Dynamo à Urunani était beaucoup  attendu parmi tant d’autres. Mais on a remarqué que les supporters de l’équipe Dynamo sont rentrés déçus après qu’elle a connu une défaite  face à Urunani sur un score de  67-75. Le constat est que Urunani  a beaucoup dominé Dynamo et cela grâce aux entrainements techniques et physiques comme le fait savoir l’entraîneur, Aaron Kagabo. Le coach signale que pour arriver à dominer Dynamo qui n’était pas aussi moindre, ils ont mis une défense agressive sur le meneur de jeu et les ailiers afin de les empêcher de tirer les trois points ainsi que les gêner à donner des passes à leur intérieur, mais aussi les amener à commettre des fautes personnelles. Quant au comportement des joueurs sur le terrain, M. Kagabo  affirme que tous se sont comportés comme de vrais guerriers. «Chacun a contribué à cette victoire que nous avons remportée étant donné que le jeu même est un travail d’équipe », souligne-t-il. Pour ces jeux qui  commencent, le championnat de Bujumbura en basketball, des scores élevés jusqu’à 95 points ont été remarqués. Aron Kagabo, entraîneur d’Urunani et président de l’Association des coachs de basketball dit qu’il s’agit d’un bon signe qui montre que l’attaque a été bonne. Mais  M. Kagabo dit qu’il faut voir s’il n’y a pas des rancunes au niveau de la défense. Mais de façon générale, ce score est bon pour les coachs et le public.
ERIC SABUMUKAMA

 
Ouvrir