Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

FEDERATION DE FOOTBALL DU BURUNDI> Finale U-16, Coupe du président de la République

Bubanza s’impose devant Bujumbura mairie I, sur le score de 2 buts à 1

 

Bub coupe3Les buteurs sont Samuel Vyizigiro (49’) et Franck Ndayamaze (84’) pour Bubanza et Flavier Iratanga (63’) pour Bujumbura mairie I. Le match s’est joué, le mardi 15 août 2017, sur le stade de Gitega et il a été rehaussé par la présence du chef de l’Etat du Burundi, Pierre Nkurunziza. Etaient également présents, le président de la Fédération de football du Burundi et président du Sénat du Burundi, Révérien Ndikuriyo, ainsi que les honorables députés et sénateurs élus dans la province de Gitega. 

 

Le match a démarré sur une vitesse de croisière où les deux équipes se sont montrées beaucoup plus offensives. Déjà à la septième minute de jeu, Donatien Manirambona a failli ouvrir le score pour Bubanza mais son tir, dans la surface de réparation, a été repoussé en deux temps par le gardien de Bujumbura mairie I, Papy Habura. Les occasions de but vont se multiplier des deux côtés mais sans toutefois trouver la faille dans l’une ou l’autre côté.Le score à la pause a été nul et vierge, une première période équilibrée au cours de laquelle les deux équipes ont présenté un football offensif à compter le nombre d’ occasions des buts ratées de part et d’autre.A la reprise, les deux équipes cherchent toujours des buts et à la 49e minute, Samuel Vyizigiro profite d’une mauvaise relance du gardien pour ouvrir le score en faveur de Bubanza (1-0). Après l’ouverture du score, les joueurs de Bubanza ont montré un petit relâchement dans leur jeu, ce qui a permis à ceux de Bujumbura mairie I de jouer plus haut pour chercher l’égalisation. Ce qui sera obtenue, à la 63’, par Flavier Iratanga sur un tir lointain qui a trompé de trajectoire au gardien de Bubanza.Les joueurs de Bujumbura mairie I combinent très bien et dominent son adversaire mais contre toute surprise, Franck Ndayamaze marque le deuxième but pour Bubanza, profitant d’une petite hésitation du défenseur. Et c’est sur ce score de 2-1 en faveur de Bubanza que l’officiel du match a donné le coup de sifflet final. Les deux coupes du président, de cette saison, sont bel et bien restées à l’intérieur du pays, à Muyinga pour les séniors, gagné par Olympic star et celle qui est gagné par Bubanza.
Remise des prix par le président de la République : -Meilleur buteur : Elvis Yamuremye de Muramvya avec 6 buts (50 000 FBu)-Meilleur joueur de la finale : Selemani Ngoyi de Bujumbura mairie I (80 000 FBu)-4e place, Gitega : 400 000 FBu-3e place, Muramvya : 500 000 FBu-2e place, Bujumbura Mairie I : 750 000 FBu et médailles-1ere place, Bubanza : 1 000 000 FBu, coupe et médailles.

Kazadi Mwilambwe

 

Entretien > Préparatifs de la rentrée scolaire dans les écoles privées

Un casse-tête pour beaucoup de parents

 

DSC 0806La rentrée scolaire dans les écoles privées ou publiques est un casse-tête pour beaucoup de parents. Raison pour laquelle les parents prennent beaucoup de temps pour avoir assez de moyens pour cette noble tâche.La rentrée scolaire dans les écoles privées ou publiques est un casse-tête pour beaucoup de parents. Raison pour laquelle les parents prennent beaucoup de temps pour avoir assez de moyens pour cette noble tâche.

 

Dans un entretien avec un parent qui a des enfants qui fréquentent les écoles privées, il a fait savoir qu’il commence à préparer la rentrée scolaire très tôt, c'est-à-dire au début des grandes vacances. Ce n’est pas parce que les moyens financiers suffisent, mais c’est pour pouvoir se procurer le nécessaire au fur et à mesure que les moyens le permettent. En tout cas, la rentrée scolaire n’est pas du tout facile, surtout parce que les prix de tout le matériel montent au jour le jour. Il arrive que certains parents contractent des crédits bancaires pour pouvoir envoyer les enfants à l’école.    Notre interlocuteur a indiqué qu’en premier lieu, il achète les cahiers. Il achète aux  prix d’approvisionnement, c'est-à-dire aux prix pratiqués par les commerçants qui achètent les cahiers pour les revendre.  Les prix sont relativement moins élevés que ceux pratiqués au moment de la rentrée scolaire. Concernant les livres, certains sont achetés à l’école même, mais à des prix élevés. Comme certaines écoles, surtout primaires, ont leurs propres programmes, les parents doivent se procurer ces livres avant la rentrée scolaire. Notre source a dit qu’en ce qui concerne les uniformes scolaires, c’est également dur surtout chez les élèves qui changent d’établissement. Quand on change d’établissement, on change également d’uniformes.  Certaines écoles exigent aux parents d’acheter les uniformes à l’école. Cela n’avantage pas les parents, car les prix ne sont pas négociables. Il serait mieux pour les parents d’être libres d’acheter eux-mêmes les tissus pour les uniformes. Car dans ces conditions, les prix sont négociables surtout chez les tailleurs au moment de la confection.
Lucie Ngoyagoye

 
Ouvrir