Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

PRESSE SPORTIVE> Son apport dans le soutien des équipes

Elle joue un rôle prépondérant

 

DSC 4112La presse en général a un grand rôle à jouer la promotion de toute activité.  La presse sportive en particulier a une grande contribution dans l’accompagnement des activités sportives. Liliane Nshimirimirimana, présidente de l’Association des journalistes de sports au Burundi s’est exprimée à ce sujet le vendredi 26 juillet 2019, dans un entretien accordé à la rédaction du quotidien, Le Renouveau. 

 

« La première mission de la presse sportive c’est pour accompagner les activités sportives des équipes, des associations, des fédérations, des comités nationaux olympiques. A travers la presse sportive, c’est là où on observe des opportunités pour les joueurs, pour les équipes, pour les entraîneurs et  pour les arbitres. Elle peut proposer et montrer comment faire face aux défis relevés dans une équipe donnée», a indiqué Mme Nshimirimana. Elle donne l’exemple du rôle qu’a  joué la presse sportive burundaise dans  la campagne « Dushigikire Intamba zacu » lors de la préparation de l’équipe nationale à la Coupe d’Afrique des Nations (Can) 2019. «La presse sportive, à travers le moyen audio-visuel et la presse sportive écrite  et presse en ligne, a effectué un travail louable en incitant les hommes d’affaires, les grandes sociétés à accorder des sponsors pour que notre équipe puisse participer à la Can sans aucune difficulté. C’est aussi pour faire le lobbying et le plaidoyer. Quand  il y a un un problème au sein d’une équipe, d’une association sportive, la presse sportive dénonce les concernés pour qu’ils puissent se corriger et redresser la situation», a-t-elle ajouté. Mme Nshimirimana  précise que la presse sportive fait aussi une sorte de publicité dans la mesure où elle fait la promotion des  joueurs ou des entraîneurs.  « Par exemple, le joueur Abdul Razak Fiston qui, pour le moment, joue pour l’AJS Kabili en Algérie a été connu grâce aux médias. N’eût été la présence de la presse sportive, il n’y aurait pas de joueurs burundais qui quittent le pays pour aller jouer en Europe, en Asie ou dans d’autres pays africains. Nous ne connaîtrions pas Cristiano Ronaldo ou Lionel Messi comme les grandes stars du monde footballistique».

Olivier Nishirimbere

 

COUPE DU MONDE DE FOOTBALL, QATAR 2022 > Tirage au sort

Le Burundi sera opposé à la Tanzanie, au tour préliminaire

 

IntambaLa Confédération africaine de football (Caf) a procédé, le lundi 29 juillet 2019, au tirage au sort du tour préliminaire des éliminatoires pour la qualification à la Coupe du monde, Qatar 2022. Le Burundi sera opposé à la Tanzanie, avec le match aller à Bujumbura. Les matchs aller et retour sont programmés entre le 02 et 10 septembre 2019. 

 

Le Burundi et la Tanzanie viennent de participer à la récente phase finale de la Coupe d’Afrique des nations qui s’est déroulée en Egypte, du 21 juin au 19 juillet 2019, elles ont été toutes les deux éliminées au premier tour sans aucun point. En plus de cela, les deux équipes font partie de la Communauté de l’Afrique de l’Est et partagent les frontières. Pour le classement Fifa, la Tanzanie n’est pas loin du Burundi, elle occupe la 137e place alors que le Burundi est à la 148e position.Si nous comparons les parcours de ces deux équipes, elles ont presque le même niveau, ce qui fait que le match sera amplement disputé. Les deux équipes sont entrainées par des Burundais, Alain Olivier Niyungeko pour le Burundi et Etienne Ndayiragije, pour la Tanzanie, deux sélectionneurs qui se connaissent très bien. Cinq équipes, qui ont disputés la phase finale de la Coupe d’Afrique, apparaissent sur la liste des équipes qui vont jouer les préliminaires, il s’agit du Burundi, la Tanzanie, la Namibie, l’Angola et la Guinée Bissau. 

Le mondial aura lieu du 21 novembre au 18 décembre 2022

La Fédération internationale de football association (Fifa) a annoncé que le mondial aura lieu du 21 novembre au 18 décembre 2022 au Qatar et sera le dernier à 32 équipes avant le passage à 48 équipes.Pour ce qui concerne l’Afrique, les 54 nations engagées ont été reparties en deux groupes en fonction de leur classement Fifa. Les 26 équipes les mieux classées sont exemptées du premier tour et entreront directement en phase des groupes, tandis que les 28 équipes les moins bien classées commenceront par disputer le tour préliminaire en aller et retour.Les 14 équipes, les mieux classés, joueront contre les 14 équipes les moins bien classées. Le premier match se jouera sur le terrain des équipes les moins bien classées.Pour les barrages, à l’issue de la phase de poules, les dix vainqueurs s’affronteront, après un nouveau tirage au sort et les cinq vainqueurs de ces doubles confrontations seront qualifiés pour la Coupe du monde Qatar 2022.

Kazadi Mwilambwe

 
Ouvrir