Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Primus ligue> Résultats de la 19e journée

Douze équipes ont croisé le fer

 

La Primus ligue a repris ce week-end avec la compétition de la 19 e journée de son édition 2017-2018. Douze équipes ont croisé le fer. La Primus ligue a repris ce week-end avec la compétition de la 19 e journée de son édition 2017-2018. Douze équipes ont croisé le fer. 

 

La dix-neuvième journée de la Primus ligue A, édition 2017-2018, s’est jouée le samedi 17 et le dimanche 18 février 2018.Le samedi 17 février, Bujumbura city a reçu l’équipe de Jeunes athletics et remporté la victoire de 3 buts à 1. Le même jour, Flambeau du Centre s’est imposé devant Delta stars avec le score de 3 buts à 0, tandis que Ngozi city et Interstars ont respectivement eu 1 but contre 0 d’Athletico olympic et de Les Lierres.Le dimanche 18 février, l’équipe de Messager Ngozi a croisé le fer avec Aigle noir sur le score de 1 à 0. Le même score a également eu lieu ducôté des équipes de  Vital’o et Flambeau de l’Est.  Le match de Vital’o a été marqué par le retour de son ancien entraîneur, Gilbert Kanyenkore (alias Yaoundé).Il convient de faire savoir que l'équipe de Vital’O est invaincue lors de ses sept derniers matchs, alors que  l’équipe de Flambeau de l'Est  n'a pas concédé de but lors de ses trois derniers matchs. Elle  est invaincue lors de ces matchs. L’équipe d’Aigle noir FC est invaincue lors de ses six derniers matchs. Chacun des trois derniers matchs que cette équipe a joués avaient moins de deux buts. Quant à l’équipe  de Les Lierres, elle est invaincue lors de ses trois derniers matchs. S’agissant de l'équipe d’Inter star, elle n'a remporté aucun de ses trois derniers matchs. L'équipe de Flambeau du Centre reste sur quatre matchs consécutifs sans match nul. L'équipe de Delta star n'a, quant à elle, remporté aucun de ses huit derniers matchs. Elle  reste sur neuf  matchs consécutifs sans match nul. L'équipe de Ngozi city n'a remporté aucun de ses huit derniers matchs, tandis que l'équipe d’Atletico olympic reste sur treize matchs consécutifs sans match nul.
Eric Mbazumutima

 

MUSIQUE> Importance de jouer aux instruments musicaux

Une des activités génératrices de revenus

 

IMG 2210Pour vaincre le chômage, différentes activités sont tentées par les jeunes  ressortissants de différentes écoles, même des universités. Toutefois, jouer aux instruments musicaux est l’une des activités génératrices de revenus même si des problèmes ne manquent pas. Cela est signalé par Isidore Ndayizeye, le pianiste. 

 

Dans un entretien avec la rédaction du quotidien burundais d’informations «Le Renouveau», Isidore Ndayizeye dit qu’il satisfait aujourd’hui ses besoins grâce à son don de savoir  jouer à  différents instruments musicaux.L’interlocuteur rappelle d’abord qu’il  a aimé jouer aux différents instruments musicaux depuis qu’il était élève de l’école primaire. « J’étais membre de la chorale depuis la 5e année primaire! C’est ainsi que je me suis intéressé beaucoup au piano et, petit à petit, j’ai réussi à manipuler cet instrument», fait savoir M. Ndayizeye. La soif de savoir manipuler les instruments de musique ne s’est pas arrêtée au piano seulement pour  M. Ndayizeye. Après le piano, il avait toujours envie de toucher aussi aux autres instruments comme la guitare et la trompette. « C’est ainsi qu’après un certain temps, une guitare a été achetée par notre chorale et l’occasion m’a été offerte. », poursuit l’interlocuteur. M. Ndayizeye signale que, à un moment donné, la guitare est devenue son deuxième instrument musical qu’il sait bien manipuler.Grâce à son savoir, M. Ndayizeye a évolué dans différentes chorales jusqu’à ce qu’il termine ses études supérieures. Après ses études et ne trouvant pas facilement du travail, il signale qu’il s’occupe aujourd’hui de cette activité de jouer à la guitare et au piano. M.Ndayizeye explique qu’il est souvent invité par différents clubs musicaux pour animer des concerts, des karaokés, etc. Grâce à cette activité, l’interlocuteur témoigne qu’il couvre certains de ses besoins et continue à se  professionnaliser dans ce métiers.Néanmoins, quelques problèmes sont signalés par l’interlocuteur. Les instruments musicaux n’étant pas les siens, des mésententes naissent souvent si une panne se produisait. Aussi, le peu d’occasions pour user de son savoir est aussi un problème sérieux pour M.Ndayizeye. Malgré cela, il se réjouit de son don de savoir jouer aux  instruments musicaux
ERIC SABUMUKAMA

 
Ouvrir