Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

FEDERATION DE FOOTBALL DU BURUNDI> Préparatifs des équipes nationales

Les Hirondelles féminines sont au regroupement pour préparer le match contre l’Afrique du sud

 

Les Hirondelles féminines viennent de passer deux semaines en regroupement au Centre technique national dans le cadre des préparatifs du match contre l’Afrique du Sud, comptant pour les éliminatoires de la Coupe du monde féminine des moins de 20 ans (U-20), le 4 novembre 2017. Selon l’entraîneur principal, Daniella Nibimenya, le moral est au beau fixe. Chez les hommes, les entraînements se poursuivent également au Centre technique national où, après trois jours, certains joueurs ont été remplacés. 

 

Plus de trente jeunes filles suivent les séances d’entraînement en vue de se préparer pour les éliminatoires de la Coupe du monde U-20 (moins de 20 ans) et la Cecafa women challenge cup. Les entraînements se font tous les après-midi sur la pelouse synthétique du Centre technique national.Selon Daniella Nibimenya, la santé des joueuses est bonne même s’il y en a qui ont de petites blessures dues à l’intensité des entraînements. Sur le plan du moral, il est au beau fixe, a-t-elle indiqué, car les joueuses sont dans les meilleures conditions possibles. « Comme le match aller se joue à Bujumbura, il est tôt de dire la tactique que nous allons utiliser. Le fait de garder plus de trente joueurs, exactement trente-huit, à dix jours du match, est dû aux blessures et l’incertitude de certaines joueuses pour ce match. Avoir peur de l’Afrique du Sud, ce n’est      pas vrai car nous jouons le même football ».

La première semaine d’entraînement pour les Hirondelles masculines

Les Hirondelles masculines ont, quant à elles, débuté leur préparation pour la Cecafa challenge cup 2017, le lundi 23 octobre 2017 sur la pelouse du Centre technique national de Ngagara. Ils s’entraînent le lundi et le mardi, le matin à partir de 8 heures et l’après-midi à partir de 14 heures, et le mercredi, c’est uniquement dans l’avant- midi afin de laisser les joueurs rejoindre leurs équipes pour préparer le championnat.Sur les trente joueurs convoqués par le sélectionneur national Alain Olivier Niyungeko, seuls quatre ont raté le début. Il s’agit de Youssouf Hakizimana dit Malouda de Messager Ngozi qui a été écarté de la liste après avoir réalisé qu’il n’a jamais été titularisé dans son équipe d’origine depuis le début du championnat national 2017/2018 ; Trésor Akanakimana de Musongati, qui s’est blessé lors du dernier match contre Flambeau de l’Est et enfin Tonton Djuma Hakizimana d’Athletico olympic et Jean Etando d’Aigle noir qui ne se sont pas présentés à l’entraînement. 
Kazadi Mwilambwe

 

FEDERATION BURUNDAISE DE JUDO > Onzième championnat national sénior

Muzinga judo club a pris la première place, suivi par Turikumwe et Tori

 

La Fédération burundaise de judo (FBJ) a organisé, le dimanche 22 octobre 2017, le onzème championnat national sénior. Un championnat qui a connu la participation de douze clubs, dont sept de Bujumbura, avec un effectif de cent-vingt judokas dont quatre-vingt-dix garçons et trente filles. Au classement final, c’est le club militaire de Muzinga qui a pris la première place.  

 

Ce championnat s’est déroulé au dojo de la Fédération burundaise de judo et, selon le secrétaire général de la FBJ, Phocas Mpezindagano, il s’inscrivait dans le but de continuer les préparatifs pour le Championnat d’Afrique 2018 qui se tiendra au Burundi au mois de mai. Ce championnat d’Afrique, a-t-il ajouté, sera qualificatif des Jeux olympiques de la Jeunesse qui auront lieu à Buenos Aires, en Argentine, la même année.Les équipes qui ont répondu, sont Muzinga, Turikumwe, Tori, Ippon, Rukinzo, St André et Entente, pour la mairie de Bujumbura. Pour les équipes de l’intérieur du pays, il y avait Puma de Gitega, Cibitoke judo de Cibitoke, Gihanga de Bubanza, Ntare de Bujumbura rural et Mwaro judo de Mwaro. Le secrétaire général de la FBJ a fait remarquer que Mwaro judo est un club récemment créé. Le nombre total de cent vingt judokas est une grande satisfaction sur le plan de la participation, a indiqué M. Mpezindagano. Il a aussi ajouté que les performances ont été satisfaisantes. 

L’organisation du championnat d’Afrique au Burundi concerne tous les Burundais

Le président de la FBJ, Valéry Manirakiza, a saisi cette opportunité pour rappeler que l’organisation du championnat d’Afrique 2018 au Burundi concerne tous les Burundais. Tout un chacun, a-t-il dit, est invité à apporter sa contribution pour la réussite de cet événement pour la fierté de notre pays.Selon les recommandations des instances supérieures africaines de judo, les travaux de réhabilitation du dojo sont à cinquante pour cent : les gradins pour le public, la salle d’échauffement, les sanitaires, la loge pour les VIP sont en cours de construction.
Le classement (les deux premiers dans chaque catégorie)

Sur le podium, Muzinga prend la première place, il est respectivement suivi par Turikumwe (2e) et Tori (3e).

Chez les garçons

-Moins de 55 kg1er Arnaud Mitegano (Muzinga)2e Lin Irakoze (Tori)-Moins de 60 kg1er Kévin Ndahabonyimana (Cibitoke)2e Fabrice Kwizera (Muzinga)-Moins de 66 kg1er Willy Akimana (Tori)2e Eric Nibitanga (Rukinzo)-Moins de 73 kg1er Abdul Karim Wakabonye (Turikumwe)2e Bienvenue Niyomunkunzi (Muzinga)-Moins de 81 kg1er Albert Niyonzima (Muzinga)2e Jean Gaël Niragira (Entente)-Moins de 90 kg1er Samuel Kwitonda (Tori)2e Aristide Ngabirano (Muzinga)-Moins de 100 kg1er Alain Kavumbagu (Entente)2e Mandela Bigirimana (Ippon)-Plus de 100 kg1er Cédric Nikiza (Rukinzo)2e Fleury Nikozeko (Ippon)

Chez les filles

-Moins de 44 kg1ère Kenny Joella Urakoze (St André)2e Kévine Bizimana (Ippon)-Moins de 48 kg1ère Julienne Uwimana (Turikumwe)2e Dorine Niyimbona (Puma)-Moins de 52 kg1ère Lydia Uwimana (Gihanga)2e Latif Niyonsaba (Rukinzo)-Moins de 57 kg 1ère Inès Irakiza (Turikumwe)2e Annonciate Irankunda (St André)-Moins de 63 kg1ère Amandine Akimana (Muzinga)2e Josiane Irakoze (Entente)-Moins de 70 kg1ère Faustine Imanigaba (Ippon)2e Thieny Haragirimana (Ippon)-Moins de 78 kg1ère Ange Ciella Nshimirimana (Muzinga)2e Libérate Ndayishimiye (St André)

Kazadi Mwilambwe

 
Ouvrir