Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Messager Ngozi> Changement d’entraîneur

Le Français Jean Jacques Eydélie cède la place au Burundais Jimmy Ndayizeye

La nouvelle est tombée, le mardi 2 octobre 2018 en fin d’après-midi où le chargé de communication au sein de l’Académie le Messager, Elysée Niyubahwe, a confirmé le virement de l’entraineur français, Jean Jacques Eydélie. Ce dernier est remplacé par le Burundais Jimmy Ndayizeye, qui a signé un contrat pour deux ans.

jimmy1Le mardi 2 octobre 2018, dans les enceintes du stade Urukundo de Ngozi, il y a eu les cérémonies de signature du contrat entre l’entraineur Jimmy Ndayizeye et le président du club de football Messager Ngozi, Marc Manirakiza alias Pochen. Selon les closes de ce contrat, Jimmy Ndayizeye, prend les commandes de l’équipe pour deux (2) saisons sportives en remplacement du français Jean Jacques Eydélie. Ce dernier a été remercié consécutivement aux résultats décevants que le club a enregistrés au cours de cette saison : sur les neuf rencontres disputées, Messager Ngozi a réalisé seulement deux victoires, cinq défaites et deux résultats nuls.

Avant la prise de cette décision, le capitaine de l’équipe, Dany CédricKagabo, et son adjoint, Amin Abdul, ont demandé la tenue d’une réunion avec tous les responsables du club afin d’analyser la situation que  traverse l’équipe. C’était le vendredi 28 septembre 2018. Au terme de la réunion, le président du club, Marc Manirakiza, a annoncé à la presse que des nouveaux changements sont en cours. Il a également reconnu qu’ils ont débuté le championnat avec des joueurs blessés surtout au niveau de l’attaque. M Manirakiza a par ailleurs promis de chercher dans les meilleurs délais d’autres joueurs dans ce secteur offensif pour venir aider ceux qui sont là.Jimmy Ndayizeye fut entraîneur des clubs Muzinga, académie Tchite et Bugesera fc au Rwanda. Selon les informations recueillies auprès de l’équipe de Messager Ngozi, le nouvel entraineur sera présenté au public, ce jeudi 4 octobre. Le sort de l’entraineur français n’est pas pour le moment connu et Elysée Niyubahwe, chargé de la communication au sein de l’académie le Messager, a promis que les éclaircissements seront donnés incessamment.

Les supporteurs de Messager Ngozi restent reconnaissants à Jean Jacques Eydélie

Dans leurs réactions, les supporteurs de Messager Ngozi ont indiqué que ce changement d’entraineur était inévitable au vu des résultats réalisés par le club au cours de ce championnat. Ils restent toutefois reconnaissants à l’entraineur Jean Jacques Eydélie car, disent-ils, « il a donné une coupe de championnat à notre équipe ».Nous rappelons que l’entraineur Jean Jacques Eydélie avait été choisi par la presse sportive burundaise comme le meilleur entraineur de la saison 2017-2018.

Kazadi Mwilambwe

 

INSTITUT FRANÇAIS DU BURUNDI> Exposition photographique

Pour célébrer quarante ans de partenariat entre l’Union européenne et le Burundi

IMG 2021L’Institut français du Burundi (IFB) organise, du 1er au 31 octobre, une exposition photographique. Intitulée  «Twese Hamwe»,  qui veut dire « Tous ensemble », cette exposition rentre dans le cadre des 40 ans de partenariat entre l’Union européenne et le Burundi dans les domaines du développement rural, de la  santé, de l’énergie et de la gouvernance.


Dans la suite des événements culturels prévus pour célébrer les 40 ans de partenariat entre l’Union européenne et le Burundi, une série de photos sont exposées dans la salle d’exposition de l’IFB. Les différents clichés exposés retracent les actions déjà menées par différents projets  financés par l’Union  européenne. L’on y observe des portraits des bénéficiaires de projets et des images qui relatent les réalisations dans différents domaines, entre autres l’agriculture, l’élevage, l’hydroéléctricité, l’irrigation, la nutrition, l’artisanat, la forge ainsi que la réhabilitation et la construction des marchés, des ponts et des hôpitaux.   Pour trouver toutes ces photos, selon Xavier Pavard, un des membres de la délégation de l’UE au Burundi œuvrant dans les domaines du développement rural, des infrastructures, de l’énergie et de la coopération , il a fallu approcher différentes organisations financées par l’Union européenne et qui sont chargées de la mise en œuvre desdits projets comme la FAO, Sopex, Fida, ICU, GIZ, Louvain coopération et Enabel.Wolfram Vetter, ambassadeur de l’Union européenne au Burundi, a indiqué, lors de l’ouverture de  l’exposition, que ces photographies donnent l’occasion de faire rencontrer aux gens les bénéficiaires des actions accompagnées par l’Union européenne sur terrain. Selon lui, cette dernière travaille aux côtés du Burundi depuis 40 ans et, durant toutes ces années, des actions de coopération ont été initiées dans des secteurs variés comme le développement rural, la nutrition, l’énergie, la santé, les formations professionnelles, etc.

Eric Mbazumutima

 
Ouvrir