Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

CAN EGYPTE 2019 > Le classement de la poule B

Les Hirondelles du Burundi ont fermé leurs valises après leur troisième défaite devant la Guinée (0-2)

 

Nouvelle image 12Les Hirondelles du Burundi, qui participent pour la première fois à une phase finale de la Coupe d’Afrique des nations, ont joué leur dernier match de poule, le dimanche 30 juin, contre la Guinée. Elles se sont inclinées devant le Syli (0-2), un doublé de Lamine Yattara (25’ et 52’). Une troisième défaite pour les trois matchs de poules qui obligent les Hirondelles du Burundi à fermer leurs valises pour le retour au pays.  

 

Ce match était très attendu par tous les Burundais, il était considéré comme un match de sauvetage pour les Hirondelles après deux défaites consécutives devant le Nigeria (0-1) et le Madagascar (0-1). Après avoir raté la première et la deuxième place qualificative pour les huitièmes, les Hirondelles ont mis toutes leurs forces pour arracher les trois points contre la Guinée afin de chercher une place reservée aux meilleurs troisièmes. Après le coup d’envoi, les deux équipes ont montré qu’elles n’avaient pas d’autre  choix que de gagner le match pour garder encore leurs chances à disputer les huitièmes. Mais le match a basculé lorsque le latéral gauche des Hirondelles, Christophe Nduwarugira a reçu un carton rouge après avoir retenu l’attaquant guinéen, Mohamed Lamine Yattara (11e minute de jeu).Cette expulsion n’a pas changé grand chose à la physionomie du match au cours de la première période à part l’ouverture du score pour la Guinée, signé Lamine Yattara (25’). Le Burundi s’est d’ailleurs montré dangereux avec un tir puissant de Pierre Kwizera qui a échoué sur la transversale.Mais en deuxième période, les Burundais ont souffert de leur infériorité numérique, ce qui a permis au Syli national de marquer un deuxième but par Lamine Yattara, son doublé de la soirée.

Zéro victoire, zéro but marqué et quatre buts encaissés : un bilan négatif   

Avec cette troisième défaite, le Burundi est éliminé, à l’issue de sa première participation, sans avoir réussi à gagner le moindre match ou marquer un but. Donc, il a été dernier du groupe avec zéro victoire, zéro but marqué et quatre buts encaissés, un bilan qui fait trop mal aux supporters des Hirondelles qui ne trouvent pas des mots pour expliquer cela. Dans ce groupe B, contre toute surprise, le Madagascar, pour sa première participation, a pris la première place avec 7 points devant le Nigeria (6 points) et la Guinée (4 points). 

Une prime de 5 millions de francs burundais sera donnée à chaque joueur

Quelques heures, après l’élimination des Hirondelles, le président du Sénat du Burundi et président de la Fédération de football du Burundi (FFB), Révérien Ndikuriyo, a adressé un message de félicitations à tous les joueurs pour l’honneur qu’ils ont fait au pays avec cette première participation à une phase finale de la Coupe d’Afrique des nations. Il a promis à chaque joueur une prime de 5 millions de francs burundais.M. Révérien Ndikuriyo a, en outre, souligné que l’équipe nationale va continuer à se préparer pour les éliminatoires de la Can Cameroun 2021 et de la Coupe du monde 2022 au Qatar.

Les Hirondelles n’ont pas démérité

Les supporters des Hirondelles se sont exprimés sur certains médias locaux, à propos de cette élimination précoce. Selon eux, leur équipe n’a pas démérité car elle a même fait trembler le Nigeria. Seulement, ils reprochent au staff technique d’avoir aligné certains joueurs sur les postes auxquelles ils ne sont pas habitués et d’avoir permis aux joueurs de mener un jeu trop défensif. Toutefois, ils espèrent que tout ce que les Intamba ont vécu en Egypte leur servira de leçon pour les compétitions à venir.

Kazadi Mwilambwe

 

CAN EGYPTE 201> Deuxième journée, groupe B

Les Hirondelles du Burundi s’inclinent devant les Bareas du Madagascar (0-1)

 

Le Burundi a été reçu par le Madagascar, le jeudi 27 juin, pour le compte de la deuxième journée. Les Bareas malgaches ont décroché une victoire historique devant les Hirondelles burundaises (1-0). L’unique but de cette rencontre a été inscrit par Marco Ilaimaharitra (76’). Le Burundi est obligé de battre la Guinée pour espérer prendre l’une des quatre places affectées aux meilleurs troisièmes. 

 

Sur le soleil d’Alexandrie, les Bareas malgaches se sont imposés devant les Hirondelles burundaises (1-0). Le Madagascar a décroché la première victoire de son histoire, un succès qui permet aux Bareas de se mettre dans une position très intéressante en vue d’une qualification pour les huitièmes des finales.Ce match constituait un duel entre deux équipes qui participent pour la première fois de leur histoire à une phase finale de la Coupe d’Afrique des nations. Et c’est le Madagascar qui en est sorti vainqueur.A la mi-temps, le score était nul et vierge, aucune des deux équipes n’a réussi à trouver la faille dans cette première période équilibrée si l’on regarde le taux de possession du ballon, qui était de 49% pour le Madagascar et de 51% pour le Burundi. Battus pour la deuxième fois au cours de cette Can Egypte 2019, les Burundais sont désormais tout près de la sortie. Ils doivent obligatoirement battre la Guinée, lors de la troisième et dernière journée de poules, le dimanche 30 juin, pour voir s’ils pourraient prendre l’un des tickets affecté aux quatre meilleurs troisièmes. La Guinée, qui compte un point, a aussi besoin de ces trois points pour se hisser dans les huitièmes.Pour les Malgaches, en revanche, l’aventure pourra bien se poursuivre au delà de la phase de poules. Deuxième de son groupe B, avec 4 points, ils sont virtuellement qualifiés pour les huitièmes de finale. Et même, s’ils perdent l’une des deux premières places, ils seront éventuellement parmi les quatre meilleurs perdants.

« Ce n’est pas fini, nous allons nous battre»

Avant ce match contre le Madagascar, le sélectionneur burundais, Alain Olivier Niyungeko, avait dit que « ce n’est pas fini nous allons donc nous battre, après la première défaite contre le Nigéria. Le Nigéria était notre première finale et le Madagascar est notre deuxième finale», a-t-il souligné.De son côté, le capitaine des Hirondelles, Saido Berahino a invité ses collègues à respecter l’adversaire, car selon lui, les malgaches ont montré contre les Guinéens qu’ils ont une bonne équipe.

KAZADI MWILAMBWE

 
Ouvrir