Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Gitega> Clôture de la semaine dédiée au tambour par le Deuxième vice-président de la République

Le gouvernement veut revaloriser et développer le tambour

 

IMG 0028Le Deuxième vice-président de la république du Burundi, Joseph Butore, a procédé à la clôture de la semaine dédiée au tambour, le lundi 26 novembre 2018, en province de Gitega. A cette occasion, il a félicité tous ceux qui ont contribué pour que cette activité soit une réussite, en particulier le ministère de la Culture et des sports. Il a promis que le gouvernement va appuyer dans le sens du développement du tambour et des tambourinaires. Il a également été une occasion pour 17 provinces à faire une compétition. La province de Gitega a été première, la mairie est en seconde position et celle de Cibitoke en troisième position.  

 

A l’occasion de la clôture de la semaine dédiée  au tambour, le lundi 26 novembre 2018, Joseph Butore a d’abord présenté les salutations du chef de l’Etat burundais à la population qui avait participé à cette activité.  Il a ensuite félicité le ministère ayant la culture dans ses attributions et la province de Gitega  pour l’organisation de cet événement. Il a remercié tous les tambourinaires qui ont participé à la clôture de la semaine dédiée au tambour, seconde édition.  Cette activité représente plus d’une chose car, selon M. Butore, le  retentissement du tambour est le symbole de la paix et la tranquillité dans le pays depuis le temps de nos ancêtres.  La ministre de la Culture et des sports, Pélate Niyonkuru a, elle aussi rappelé que le tambour retentissait pour des événements importants chez le roi. Elle a ainsi appelé tout un chacun à protéger ce trésor national. Remarquant avec satisfaction le pas franchi dans le développement  au niveau de jouer au tambour, elle a estimé que cette semaine lui dédiée a été une occasion de développer les talents, d’échanger les expériences en la matière.  Elle a remercié l’administration communale et provinciale pour sa participation dans l’organisation de la célébration de cette journée. Mme Niyonkuru a appelé les tambourinaires à aller de l’avant, convaincue que le tambour va contribuer à redorer l’image du Burundi sur la scène internationale.  Avec la présence du Deuxième vice-président de la République, la ministre, sans risque de se tromper, que le gouvernement soutient la promotion de la culture, base de développement. 

Le gouvernement a un plan de développement du tambour

Depuis le 26 novembre 2014, le tambour burundais a été enregistré  comme patrimoine culturel du Burundi. M. Butore indique que dès lors, l’image du pays apparaît chez ceux qui disaient ne pas connaître le Burundi. Il a ainsi révélé que le gouvernement ne va ménager aucun effort pour développer ce trésor du pays. Il précise que dans ce programme, la réhabilitation et l’aménagement des sites historiques seront  réalisés. Des activités comme les rencontres et les renforcements des capacités des tambourinaires seront organisés.  Pour lui, la célébration de lundi rentre dans le programme du gouvernement de développer, de revivifier la culture burundaise. « Il nous faut voir d’où nous venons, où nous allons dans la sauvegarde de la culture », dit-il. Il a ainsi appelé la population à transmettre notre culture et notre tradition aux jeunes générations pour la détourner des mauvaises cultures d’outre Mer. Il a mentionné qu’une place pour la culture burundaise sera érigée à Gitega.  Vous saurez que des  enveloppes de 1 000 000, 800 000 et       500 000 FBu ont été remises respectivement aux trois premiers. Au classement : Gitega, Mairie, Cibitoke, Bujumbura, Rumonge, Muyinga, Rutana, Muramvya, Ruyigi, Bubanza, Mwaro, Kayanza, Ngozi, Cankuzo, Karuzi, Kirundo, et en dernière position Bururi.  La province de Makamba n’a pas pu arriver à Gitega. 

Alfred Nimbona

 

FFB> Coupe du président de la République, édition 2019

Les inscriptions sont prolongées jusqu’au vendredi 30 novembre 2018

 

La Fédération de football du Burundi (FFB) a sorti un communiqué, le jeudi 22 novembre, dans lequel, elle annonce la prolongation du délai d’inscription à la Coupe du président de la République, édition 2019, du 23 au 30 novembre 2018. Une semaine de plus afin de permettre à toutes les équipes qui le désirent, de se faire inscrire, indique le président de la Commission des compétitions à la FFB, Yussuf Mossi. 

 

Initialement prévue le 23 novembre 2018, la clôture de l’inscription pour la Coupe du président de la République, édition 2019, a été prolongée jusqu’au 30 novembre. Le président de la Commission des compétitions, Yussuf Mossi, a, une nouvelle fois, souligné que tous les clubs désirant participer à cette compétition, sans exception aucune, sont appelés à se faire inscrire moyennant la présentation de la preuve de paiement des droits d’inscription d’un montant de 200 000 FBu.Les clubs participants au championnat Primus ligue 2018-2019, les clubs de la ligue nationale B, les clubs des associations provinciales et les clubs corporatifs légalement constitués sont admis à cette compétition, a précisé Yussuf Mossi. Seuls les joueurs ayant 18 ans et plus seront qualifiés pour cette compétition. Une nouveauté.Selon Yussuf Mossi, le tirage au sort aura lieu le 2 décembre 2018 à partir de 12 heures dans un lieu qui sera communiqué ultérieurement. Les éliminatoires sont également programmées à partir de ce mois de décembre. Jusqu’au jeudi 22 novembre, dix-huit clubs avaient pris l’inscription, dont cinq de la Primus ligue (Les Lierres, Messager Bujumbura, Messager Ngozi, Rukinzo et Aigle noir).Rappelons que le vainqueur de ce trophée représente le pays à la Coupe de la confédération africaine. Le tenant du titre est Vital’0 qui s’est imposé en finale devant la surprenante équipe de Delta star (3-0). Une équipe de Delta star qui a terminé la saison en dernière position, ce qui lui a valu d’être relégué en deuxième division.Nous saisissons aussi cette opportunité pour souhaiter un bon voyage à l’équipe de Vital’0, qui sera reçue, ce mercredi 27 novembre, au Cameroun par le club de New star. De son côté, Messager Ngozi sera au stade Urukundo pour accueillir les Egyptiens d’Ismaily. Les prix des billets sont déjà publiés : 100 000 FBu (tribune VIP), 5 000 FBu (tribunes C, D, E, F), et     3 000 FBu (pourtour). Le stade sera ouvert à partir de 11 heures.

Kazadi Mwilambwe

 
Ouvrir