Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

FEDERATION DE FOOTBALL DU BURUNDI> Championnat national de Ligue A, 20e journée

Inter star s’impose devant Les Lierres (1-0)

 

1485783862517La rencontre a été interrompue, le dimanche 26 janvier, suite à une forte pluie qui a rendu le terrain du stade Prince Louis Rwagasore, impraticable. La deuxième partie s’est jouée le lendemain et les joueurs d’Inter star, très combattifs, ont remporté le match sur le score d’un but à zéro. Les deux représentants du Burundi aux coupes africaines des clubs, Vital’0 et Messager Ngozi, ont été épargné afin de peaufiner leurs préparations.

 

Le championnat national de football de Ligue A poursuit son bout de chemin et le week-end dernier, il y a eu des matches comptant pour la 20e journée. La formation d’Athletico, après sa défaite face à Musongati lors de la 19e journée (1-2), s’est imposée devant Flambeau de l’Est de Ruyigi (2-1), un résultat qui le place à six longueurs de Vital’0, qui compte un match de moins.
Les choses semblent bien marcher pour Inter star car après sa victoire, 1-0 face à Flambeau de l’Est, il a de nouveau décroché les trois points devant Les Lierres (1-0). C’est encore sur ce score d’un but à zéro que Messager Bujumbura a battu Bujumbura city. Il faudra aussi noter la victoire de Magara star sur Rusizi (4-0). Les deux autres rencontres se sont soldées par des résultats nuls entre Aigle Noir contre Muzinga (0-0) et Ngozi city contre Olympic star de Muyinga (1-1).
Vital’0, qui représente le Burundi dans la Ligue africaine des clubs champions, et Messager Ngozi, dans la coupe de la Confédération africaine, ont été exemptés de cette journée afin de poursuivre leurs préparatifs et d’éviter d’éventuelles blessures. La formation de Vital’0 se déplace au Gabon où elle sera reçue par le FC Mounana et Messager Ngozi sera également en déplacement à Zanzibar pour défier Valencia Zanzibar. Les joueurs de Messager Ngozi sont, depuis hier, à Bujumbura pour s’acclimater car à Zanzibar, il fait très chaud. C’est un bon choix pour le staff technique de Messager Ngozi.
Le championnat reprendra, le samedi 25 février 2017, pour le compte de la 21e journée dont voici le calendrier :

-Samedi 25 fév:
Muzinga vs Inter star (14h, PLR)
Athletico vs Lydia Ludic Burundi (16h, PLR)
Musongati vs Flambeau de l’Est (15h, Gitega)
Vital’0 vs Les Lierres (15h, Ivyizigiro)
Ngozi city vs Aigle Noir (15h, Agasaka)

-Dimanche 26 fév :
Messager Bujumbura vs Magara star (15h, PLR)
Olympic star vs Bujumbura city (15h, Agasaka)
Rusizi vs Messager Ngozi (15h, Cibitoke)
Kazadi Mwilambwe

 

 

Football feminin burundais> Etat des lieux

Nécessité d’organiser beaucoup de matches amicaux

 

IMG 0014Le football féminin burundais est composé de plusieurs équipes. Il y a des filles et des femmes qui ont l’envie de venir jouer. Également, certains parents ont déjà compris l’importance de ce sport. « C’est un avantage pour nous car cela nous permet d’améliorer ou de faire autre chose pour exploiter le football ». Tels sont les propos tenus par Daniella Nimenya, chargée du développement du football féminin à la FFB (Fédération de football du Burundi) lors d’un entretien accordé à notre rédaction.

 

Les équipes féminines se trouvent également à l’intérieur du pays où dans la Ligue A (première division), il y a les provinces de Ngozi, Gitega, Makamba et Rumonge. Dans la deuxième division, la FFB est en train de les chercher dans les provinces de Bururi, Muramvya, Rumonge et Ruyigi. La ligue A compte 10 équipes tandis que la ligue B (2e division) compte 12 équipes. Pour les moins de 17 ans, il y a 11 équipes à Bujumbura.
Etant aussi entraîneur de l’équipe nationale féminine, Daniella Nimenya a indiqué qu’on va créer des équipes dans d’autres provinces du pays et faire une sensibilisation à ce sujet.
Le football féminin burundais a également un championnat des jeunes des moins de 17 ans. «On l’a introduit dans les écoles primaires et secondaires car en commençant à jouer dès le bas âge, cela devient plus facile pour s’habituer au jeu de football et connaître plus de techniques». Ces écoles constituent un lieu de détection des nouveaux talents lors des compétitions interscolaires organisées. Les équipes championnes (filles et garçons) participent dans les compétitions de l’Afrique de l’Est.

Les entraînements ne sont pas réguliers

Les défis ne manquent pas dans la mesure où les entraînements ne se font pas régulièrement. Cela a occasionné des conséquences car le Burundi n’a pas pu gagner dans la Cecafa. Aussi, les rencontres sont peu nombreuses pour livrer des matchs amicaux.
Pour palier à ce défi, il faut organiser plusieurs matches car un joueur est fait de matches. « Et l’entraîneur l’évalue selon les matches livrés . Même si on s’entraîne beaucoup sans livrer aucun match, on ne peut pas évaluer un joueur », d’après notre interlocutrice.
Elle lance un appel aux parents de laisser leurs filles aller jouer au football car, a-t-elle souligné, le football est un sport comme les autres.

Yvette Irambona

 
Ouvrir