Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

SPORTS> Les résultats du week-end

Saga sable contre Caprera beach, l’affiche de la finale du Soccer beach

 

saga sable1Ils étaient dominés en grande partie, sur le plan national, par les matches des demi-finales du football de sable avec la qualification de Saga sable et Caprera beach pour la finale. Le Championnat national de football de Ligue A s’est joué pour le compte de la 25e journée, au cours desquels, Messager Ngozi est allé battre Musongati sur son terrain (1-0). But de Cédric Dany Kagabo. 

 

Les amoureux du championnat de football de sable de Bujumbura connaissent déjà l’affiche de la finale de l’édition 2018. Il s’agit de Saga sable et Caprera beach. Pour la première demi-finale qui s’est jouée, le samedi 7 avril, Saga sable s’est imposé, dans les prolongations, devant Mikimba Karera Beach (5-4). Pendant le temps règlementaire, le score était de 4 buts partout. Les buteurs pour Saga sable étaient Ishimwe Giggs (2 buts), Rugonumugabo Ibrahim (2 buts) et Manirambona Selemani (2 buts). Et du côté de Mikimba Karera beach, Ntakarutimana Karim (2 buts), Ndayishimiye Aboubakar (1 but) et Christophe Ndizeye (1 but).Pour la deuxième demi-finale, Caprera beach a battu Muro suppliers sur le score de 3 buts à 2. Selon le secrétaire et chargé de communication de la Commission de football de sable, Tchalumba Jean Tigana, la date de la finale sera communiquée ultérieurement.


Messager Ngozi s’impose devant Musongati (1-0) et conserve la tête du classement

Le championnat national de football de Ligue A s’achemine petit à petit à son terme. Pour le compte de la 25e journée, qui s’est joué pendant le week-end du 7 et 8 avril 2018, Messager Ngozi a battu Musongati par 1 but à zéro. But marqué par Cédric Kagabo, en deuxième période. Une victoire qui permet à l’équipe de l’Académie Le Messager de s’envoler petit à petit vers le sacre, profitant du match nul réalisé par Lydia Ludic Burundi face à Aigle noir (1-1).Olympic star, après avoir écrasé Delta star sur le score de 10 buts à 1, a dominé Athletico par 3 buts à zéro. Vital’0, de son côté, poursuit avec des séries de victoire en s’imposant cette fois-ci devant Les Jeunes athletics sur le score de 2 buts à zéro. Un résultat qui permet aux mauves et blancs de Vital’0 de rester dans le carré des quatre premiers.Flambeau du centre, après avoir été mené en première période, 1-0, s’est finalement imposé devant Inter star par 2 buts à 1.  Une victoire qui replace cette autre équipe de l’Académie le Messager dans une très bonne position. Victoire de Bujumbura city devant Les Lierres (1-0). Le duel entre Ngozi city et Messager Bujumbura, deux équipes qui se disputent une place de relégation, s’est soldé sur un résultat nul, 1-1 et Flambeau de l’Est a été tenu en échec par Delta star de Gatumba (0-0). Pour le classement provisoire, Messager Ngozi est en tête du tableau avec 62 points devant Lydia Ludic Burundi (55 pts et un match en retard), Aigle noir (49 pts) et Vital’0 (43 pts). En bas du tableau, il y a Delta star (8 pts), les Jeunes athletics (17 pts) et Messager Bujumbura (22 pts). Entre temps, signalons que Ngozi city (24 pts) et Inter star (25 pts) sont encore sous les menaces de relégation. 

Le calendrier de la 26e journée

Mercredi 11 avril : Buja city vs Flambeau de l’Est (Ivyizigiro, 14h)

Messager Ngozi vs Flambeau du centre (Urukundo, 15h) 

Les Jeunes athletics vs 0lympic star  (Buganda, 13h30) 

Athletico Olympic vs Vital’0 (Buganda, 15h30) 

Aigle noir vs Ngozi city (Gitega, 15 h)

Jeudi 12 avril:

Delta star vs Les Lierres (Buganda, 13h30 

Messager Bujumbura vs Lydia Ludic Burundi (Buganda, 15h30) 

Inter star vs Musongati (Gitega, 15h)
Kazadi Mwilambwe

 

FESTICAB> Don de financement accordé par la BCB

«Donner à la jeunesse d’aujourd’hui l’espoir d’aller de l’avant»

 

IMG 2020Le Festival international du cinéma et de l’audiovisuel du Burundi (Festicab) a reçu un financement de six millions (6 000 000 FBu) de franc burundais accordé par la Banque de crédit de Bujumbura le jeudi 05 avril 2018. 

 

«Nous sommes à la dixième édition du Festicab et c’est pour nous une grande fête que nous allons célébrer du 4 au 11 mai 2018. En ce qui concerne notre partenariat avec la BCB, nous ne faisons que nous en réjouir parce que cette banque nous accompagne depuis 7 ans», a indiqué Léonce Ngabo, président du Festival international du cinéma et de l’audiovisuel du Burundi (Festicab). Il a expliqué que l’accord qu’il venait de signer est une deuxième génération d’une convention de partenariat qui a été majoré. « Les années passées, nous avions le privilège de recevoir cinq millions chaque année comme appuis mais cette année, la BCB a jugé bon de nous accorder un million supplémentaire pour célébrer en pompe notre 10e anniversaire», a souligné M. Ngabo. Il a fait savoir que ce n’est pas l’argent qui compte mais le geste. Selon lui, quand on parle du Festicab, il ne faut pas seulement voir l’institution mais tous ces jeunes qui sont impliqués et l’impact que cela peut produire sur nos populations. « Le cinéma est un outil ultra moderne de communication et de sensibilisation, de formation et d’éducation», a-t-il rappelé.

Une expression de gratitude

L’Administrateur directeur général de la BCB a indiqué que cette reconduction de la convention de partenariat avec le Festicab est une expression de gratitude vis-à-vis du Festicab. « Nous sommes très contents de ce partenariat.  C’est une occasion pour nous d’exprimer encore une fois cet engagement de pouvoir cheminer ensemble encore pour cette édition. Nous comptons continuer cette belle aventure», a-t-il indiqué. En consultant le thème choisi pour cette édition « Jeunesse entrepreneuriat et leadership», il a constaté que quelque part, le Festicab et la BCB ont des préoccupations communes. « Nous avons une préoccupation de donner à la jeunesse d’aujourd’hui l’espoir d’aller de l’avant, l’occasion d’être entrepreneurs et de sentir que ce sont de vrais burundais. Ce sont ceux-là qui vont construire la nation burundaise», a-t-il conclu. 

Grâce-Divine Gahimbare

 
Ouvrir