Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

CONFERENCE DE PRESSE> Concours de la chanson organisé par la RTNB

Sous le thème : « Le rôle de l’artiste burundais dans le développement du pays »

 

DSC03094La Radio télévision nationale du Burundi (RTNB) organise un concours de la chanson sous le thème « Le rôle de l’artiste burundais dans le développement du pays». Les inscriptions pour participer à ce concours ont déjà commencées et la finale est prévue le 26 août 2017. La direction générale de la RTNB l’a indiqué lors d’une conférence de presse le mardi 13 juin 2017.

 

Le Directeur général de la Radio télévision nationale de Burundi, Salvator Nizigiyimana a fait savoir que ce concours permettra d’identifier, d’avancer et de repeupler le monde des talentueux artistes musiciens qui n’étaient pas bien identifiés au niveau de nos communes et de nos provinces. « Nous sommes convaincus que le pays regorge de plusieurs talents mais, ces derniers pourraient être jusqu’ici inconnus. Nous avons pris l’initiative de développer ce projet dans l’objectif de pouvoir identifier et accompagner les actions positives des talentueux acteurs du domaine artistique.», a-t-il dit.

C’est le contenu qui compte le plus

Le directeur de la radio nationale du Burundi, Djuma Leonard Nduwayo répondant aux questions des journalistes a expliqué que le concours vise l’ensemble des chanteurs œuvrant au Burundi et dont leur langue de production est le Kirundi. Selon la même source, les inscriptions ont débuté le 29 mai 2017 et seront clôturées le 30 juin. Il a précisé que la première audition se déroulera le 15 juillet 2017 à Ngozi pour les provinces du Nord, la deuxième se déroulera à Gitega le 22 du même mois pour les provinces du centre-est, la 3è, en province de Makamba le 29 juillet 2017 pour la région ouest et la 4è, le 5 aout 2017 à Bujumbura pour les provinces du sud. Selon lui, 16 finalistes seront auditionnés lors de la grande finale prévue le 26 août 2017. Répondant à la question de rythmes et genre de chansons concernées, M. Nduwayo a souligné que c’est le contenu qui compte le plus et que l’artiste peut participer avec une nouvelle chanson ou pas à condition qu’elle respecte les sous thèmes à savoir le développement, droit de l’Homme, santé et environnement. L’entrée sera gratuite pour les différentes auditions régionales mais, la finale sera payante pour le public. Il a souligné que l’organisateur prendra en charge uniquement les artistes qui seront en final.
Le souhait de la RTNB est que le concours continue mais, on n’a pas encore déterminé sa périodicité.
Grâce-Divine Gahimbare

 

Sport> Préparatifs du Burundi aux prochains jeux d’athlétisme

« Nous sommes sur une bonne voie », dit M. Nsengiyumva

 

DSC00863Le Burundi se prépare aux différentes compétitions d’athlétisme que ce soit au niveau local ou à l’étranger, notamment les jeux de la Francophonie et les Championnats du monde d’athlétisme. « Nous continuons notre préparation et nous sommes sur une bonne voie. On essaie de faire le maximum à notre niveau », indique Sylvère Nsengiyumva, directeur technique national à la Fédération d’athlétisme du Burundi.

 

Selon Sylvère Nsengiyumva, il y a une compétition qui va se dérouler le 25 juin au stade Prince Louis Rwagasore où les meilleurs athlètes seront invités. « Il s’agit de la quatrième compétition, une compétition nominative et on va engager les meilleurs que nous avons pour cette année ». Il y a aussi le championnat d’Afrique pour les moins de 20 ans qui va se dérouler en Algérie du 29 juin au 2 juillet. « On va là également engager un athlète et un entraîneur. Etant donné que les moyens sont limités pour la fédération, on a pris cette option », a-t-il indiqué.

Jeux de la Francophonie

Il y a également les jeux de la Francophonie pour lesquels M.Nsengiyumva a eu un grand regret au niveau de l’engagement car c’est le ministère en charge du sport qui s’engage. « Ce qui est étonnant, c’est que nous avons 11 minimas demandés par cette compétition. Malheureusement, le ministère nous a attribué deux athlètes seulement sans même un accompagnateur», a-t-il déploré. Il a poursuivi en disant que le président de la Fédération d’athlétisme du Burundi est en pourparlers avec ledit ministère afin de trouver une issue.
Il a rappelé que pour la saison dernière qui s’est déroulée à Nice en France, le Burundi a eu une médaille d’argent pour homme et une médaille d’or pour femme.

Les athlètes sont bien encadrés

Il a également cité les championnats du monde qui vont se dérouler au mois d’août à Londres. « Ce sont ces grands événements pour lesquels nous sommes en train de voir comment nous y préparer et continuer d’affiner la préparation des athlètes ».
Concernant les préparatifs à ces différentes compétitions, le directeur technique national a fait savoir qu’il y a des athlètes qui évoluent à l’étranger (Diane Nukuri, Francine Niyonsaba, Antoine Gakema, Olivier Irabaruta, etc.) sans oublier les marathoniens. Ils ont maintenant des minimas pour les Jeux olympiques. Pour les mondiaux d’athlétisme, l’Association internationale des fédérations d’athlétisme a accepté de payer tous les billets pour les qualifiés. Un autre dénommé Onésphore Nzikwinkunda évolue localement. Il a eu sa qualification lors des championnats du monde de cross- country en Ouganda en mars dernier.
M.Nsengiyuma demande au gouvernement de résoudre le problème de moyens car cela risque de décourager la Fédération car les gens qui y travaillent sont des bénévoles.
Yvette Irambona

 
Ouvrir