Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Culture>La musique au service du développement

Elle intervient directement ou indirectement

 

IMG 1022La musique intervient dans différents secteurs de la vie humaine.  En plus de l'intervention morale, la musique peut aussi intervenir au service du développement. Selon le chanteur Blaise Nduwayezu, surnommé N.Blez, la musique est une activité génératrice de revenus; le chanteur se développe lui-même et par la suite développe son pays. 

 

 

« Avec la musique, le musicien quitte le stade de chômage vers l'auto développement ». Cela est affirmé par M. Nduwayezu dans un entretien qu'il a accordé à la rédaction du quotidien Burundais d'information «Le Renouveau». Celui-ci fait savoir que la musique est un intervenant dans le maintien du développement, joue un rôle soit directement  ou indirectement.De façon directe, la musique développe en premier le musicien. M. Nduwayezu fait savoir que l'une des raisons qui l’ont poussé à suivre la carrière de la musique est de combattre le chômage, étant donné qu'il est détenteur d'un diplôme universitaire. « Avec mon art de chanter, j'ai déjà quitté la catégorie des chômeurs car je mène une activité génératrice de revenu », fait savoir Blaise Nduwayezu. Il poursuit en expliquant que  ses besoins sont tous couverts et qu’il peut aider ses parents. «  Je paie le matériel scolaire à mes cadets grâce au produit de la musique », dit-il. Il ajoute qu'il prévoit d'autres projets, de développement grâce au fruit de son art de chanter.De façon indirecte, la musique développe la population en particulier et le pays en général à travers le message donné par le chanteur. M. Nduwayezu fait savoir que les messages donnés à travers différentes chansons ont une grande influence sur le changement des mentalités chez la population. L’interlocuteur fait savoir que c'est à travers les chansons que la masse paysanne est éveillée à la scolarité et on aura d'ici peu d'années une population instruite en grande majorité, source du développement. Un autre exemple donné par le chanteur est qu'à travers la musique, la population connaît l'importance du paiement des impôts et taxes, sources aussi de développement. De façon générale,  la musique est un instrument instructif qui conduit au dévelo  bppement de la population.De plus,  arrivée à un stade élevé, la musique génère des devises au pays. M. Nduwayezu donne l'exemple des chanteurs burundais qui circulent dans le monde mais aussi des étrangers qui viennent faire des concerts au Burundi.

Eric Sabumukama

Ouvrir