Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Burundi-Chine> Match opposant le club étoile FC à la communauté chinoise vivant au Burundi

Le score a été de trois buts partout

 

DSC 0825Le club Etoile FC, une équipe  féminine de football de Kinama dans la municipalité de Bujumbura, a organisé un match qui l’a  opposé à celui de  la communauté chinoise vivant au Burundi, le dimanche 4 mars 2018  sur le terrain du Centre technique national de Ngagara. Le match s’est terminé sur le score de trois buts partout. 

 

Le match de football qui a opposé le club Etoile FC, une équipe féminine au club de la communauté chinoise vivant au Burundi s’inscrit dans le cadre du renforcement des liens de coopération et d’amitié entre la Chine et le Burundi ainsi que dans celui de la commémoration de la Journée internationale de la femme le 8 mars 2018. Certaines autorités comme le chef de cabinet civil adjoint à la présidence de la République, le chef protocole d’Etat, l’assistant du ministre en charge des relations extérieures, l’ambassadeur de Chine au Burundi et autres étaient présentes.Selon le directeur technique du club Etoile FC, Isaac Irageza, ce dernier est une équipe pionnière du football féminin au Burundi qui a été créée en 1989. Parmi ses réalisations, on peut citer l’organisation de rencontres sportives avec ses partenaires et amis. C’était alors le tour de l’ambassade de la République populaire de Chine au Burundi, la communauté chinoise ayant préféré partager la joie avec les Burundais.Quant à l’origine des moyens pour organiser ce genre de matchs, M.Irageza a fait savoir que le club a beaucoup de partenaires et amis, en l’occurrence la présidence de la République, les ONG, les banques, la Socabu, etc.Prenant la parole, l’ambassadeur de la République populaire de Chine au Burundi Li Changlin a fait savoir que cette rencontre restera gravée dans la mémoire en marge de la coopération entre nos deux pays. A travers cet événement sportif, M.Changlin a précisé qu’il voulait  viser deux objectifs. Le premier  était de soutenir les clubs  féminins au Burundi.« Nous sommes très heureux de constater que les femmes burundaises et chinoises jouent un rôle croissant dans les différents secteurs d’activités nationales ». Il a fait savoir que l’ambassade de la République populaire de Chine au Burundi a voulu profiter de l’occasion pour faire un geste amical en offrant une petite quantité de matériels de bureau et d’équipements sportifs respectivement à l’Association des femmes en action pour la paix au Burundi (Wape) et à l’équipe féminine de football  Etoile FC.L’autre objectif, a dit M.Changlin,  était de décentraliser et de déplacer la diplomatie du bureau vers la diplomatie du terrain. « A côté de la diplomatie intergouvernementale, nous voulons que notre diplomatie se fasse dans les universités, dans les écoles et sur les terrains de sport », a-t-il dit.

Diverses activités ont été réalisées et d’autres vont l’être 

M.Changlin a fait savoir que la République populaire de Chine va construire deux salles de classe et une salle de jeux à l’Ecole primaire de l’amitié sino-burundaise à Bujumbura. « Nous avons déjà réhabilité un terrain de sport au quartier Mutanga nord. En plus de cela, nous allons aménager un terrain de football à l’Ecole normale supérieure », a-t-il dit. L’ambassade de la République populaire de Chine au Burundi est ouverte à toute initiative susceptible de faire bénéficier à  la population locale les dividendes de la coopération sino-burundaise, a-t-il ajouté.
MARTIN  KARABAGEGA

Ouvrir