Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

ENTRETIEN > Les sports d’élite

«La détection des talents se fait au bas âge »

 

DSC 6406En tenant compte du calendrier international, toutes les fédérations sont au début du championnat. C’est une phase primordiale, selon le directeur des Sports d’élite au ministère de la Jeunesse, des sports et de la culture, Laurent Nzeyimana. En tenant compte du calendrier international, toutes les fédérations sont au début du championnat. C’est une phase primordiale, selon le directeur des Sports d’élite au ministère de la Jeunesse, des sports et de la culture, Laurent Nzeyimana. 

 

« On fait de nouveaux recrutements et on renforce les équipes où il y a eu des départs. C’est le cas à la Fédération nationale de football du Burundi où il y a le mouvement des entraîneurs aussi. Dans un mois, les terrains seront remplis de spectateurs, ce sera une autre phase du championnat, on aura entamé une nouvelle édition», a-t-il expliqué. Il a indiqué que c’est aussi le moment de dissiper des irrégularités et mettre en place de nouvelles instances au niveau des fédérations.   La direction des Sports d’élite a organisé des descentes sur terrain dans le but de détecter des talents pour qu’on puisse doter la Fédération burundaise d’athlétisme des talents à l’instar de Francine Niyonsaba qui a été remarquée lors d’un championnat interscolaire. Cette activité s’est déroulée dans cinq provinces du pays. Il s’agit de Bujumbura, Makamba, Mwaro, Bururi et Rumonge. « Ces provinces ont été ciblées du fait qu’il y a un niveau élevé d’athlètes, c’est là d’où proviennent la plupart des athlètes qui évoluent à l’étranger», a expliqué le directeur des Sports d’élite. Il a souligné que ce programme concerne les jeunes ruraux âgés de 10 à 14 ans. « C’est une vision de notre direction. Si nous avons choisi l’athlétisme aujourd’hui, l’année prochaine nous pouvons le faire dans une autre discipline pour que d’une manière rotative, on puisse doter des fédérations sportives de nouveaux talents», a-t-il souligné.

Il y a de grands espoirs derrière ce projet

Il a fait savoir que la sensibilisation sur les règles à observer a été organisée dans chacune de ces provinces et que chaque province va sélectionner deux jeunes par catégorie. « Six catégories sont prévues et tous les jeunes sélectionnés se rencontreront à  Bururi dans une finale. Les meilleurs chronos seront mis à la disposition de la fédération dans l’espoir qu’avec l’aide d’un entraîneur qualifié, les meilleurs chronos que nous avons pourront être enrichis ou améliorés», a souligné M. Nzeyimana. Selon lui, il y a de grands espoirs derrière cette activité car la détection de talent se fait au plus bas âge. Il a mentionné que le ministère garde aussi un regard très attentif sur les générations montantes des sportifs de haut niveau dans les différentes disciplines. 
Grâce-Divine Gahimbare

Ouvrir