Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

FFB> Clôture des cours Fifa pour entraîneurs préparateurs physiques

« Ces cours vont profiter à nos clubs pour améliorer leur niveau de jeu »

 

cours fifa1Débutés le lundi 5 juin, les cours Fifa pour entraîneurs préparateurs physiques ont été clôturés le vendredi 9 juin en fin d’après-midi. Vingt-huit entraineurs ont participé à ces cours. Le deuxième vice-président de la Fédération de football du Burundi (FFB), Mustapha Samugabo, qui a rehaussé de sa présence les dites cérémonies, a indiqué que cette formation est très bénéfique pour les entraineurs et les clubs.

 

Prenant la parole en premier lieu, le représentant des participants a indiqué qu’ils ont été profondément touchés par la matière et surtout les séances pratiques qui ont été d’une grande importance. Il a promis au nom de ses collègues entraîneurs de se mettre au travail d’une façon détaillée et non plus globale comme cela se faisait avant. Les participants ont offert à l’instructeur des cadeaux-souvenirs composés d’un tambour burundais et d’un crocodile, œuvres d’artistes burundais, ainsi que du café.
Le directeur technique national (DTN), Mohsin Mupenda, a d’abord remercié l’instructeur d’avoir accepté de venir au Burundi en dépit des faux messages d’insécurité propagés un peu partout par des personnes animées de mauvaise foi. Il a également remercié la Fédération internationale de football association (Fifa) pour la tenue de ce deuxième cours pour entraîneurs préparateurs physiques au Burundi.
Le DTN a fait un clin d’œil aux participants en leur rappelant qu’ils sont la lumière du football burundais. Ils sont pour cela invités à mettre en application les connaissances acquises dans le but d’améliorer le niveau du football burundais.

La préparation physique est également réservée aux entraîneurs

L’instructeur de la Fifa, Michel Ritschard, de nationalité suisse, a exprimé un sentiment de satisfaction car, a-t-il dit, le bilan est très positif, avec surtout l’engagement des participants. « Il y a beaucoup de qualités au sein des entraîneurs burundais mais il ne faut pas s’arrêter là, il faut beaucoup de créativités ».
M. Ritschard a fait remarquer que la préparation physique n’est pas seulement réservée aux préparateurs physiques, mais c’est aussi le travail des entraineurs. Il a pour cela demandé aux entraineurs de travailler avec beaucoup de motivation et de rigueur dans le but de faire progresser leurs joueurs.
Pour l’instructeur, les entraineurs sont des architectes ; ils doivent mettre ensemble leurs efforts pour donner une image au football burundais. Il a remercié les participants à ces cours et la Fédération de football du Burundi, de l’accueil chaleureux qui lui a été réservé. Il a enfin promis de plaider pour le Burundi auprès de la Fifa afin d’obtenir d’autres formations et que, lui personnellement, il n’hésitera pas de revenir au Burundi.

Cette formation est une grande satisfaction

Pour le deuxième vice-président de la FFB, Mustapha Samugabo, cette formation va profiter aux entraîneurs pour améliorer leurs connaissances et aux clubs pour améliorer leur niveau de jeu. S’adressant à l’instructeur, il a indiqué que les portes du Burundi restent toujours ouvertes car les entraineurs burundais ont toujours besoin de nouvelles connaissances.
M. Moustapha a remercié la Fédération internationale de football (Fifa) de la tenue de cette deuxième formation des entraîneurs préparateurs physiques au Burundi, mais également l’instructeur d’avoir accepté de venir au Burundi en dépit de tous les mensonges en rapport avec l’insécurité au Burundi propagés par des personnes mal intentionnées.

Kazadi Mwilambwe

Ouvrir