Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

CONFEDERATION AFRICAINE DE FOOTBALL > Eliminatoires Fifa U-20 féminin

Le Burundi a été dominé dans ses installations par l’Ethiopie (0-5)

00012aeaaaLe Burundi a reçu, le samedi 18 janvier 2020 au Stade Intwari de Bujumbura, l’Ethiopie, pour le compte des éliminatoires pour la Coupe du monde de football féminin des moins de 20 ans. L’Ethiopie s’est largement imposée sur le score de 5 buts à zéro. Pour Daniella Niyibimenya, la sélectionneuse nationale du Burundi, ce résultat nous appelle à corriger nos erreurs et  à ameliorer notre travail.


Malgré la réduction des prix d’entrée dans les tribunes et la gratuité sur les pourtours, le public n’a pas répondu nombreux au Stade Intwari de Bujumbura pour soutenir les Hirondelles filles de moins de 20 ans. Toutefois, quelques fans étaient présents avec leurs tambours et trompêttes. Dans la tribune d’honneur, les deux vice-présidents de la Fédération de football du Burundi, Aimable Habimana et Mustapha Samugabo étaient bel et bien présents.

Un match largement dominé par les visiteuses

Après le coup d’envoi, les Ethiopiennes n’ont pas eu besoin de temps d’observation, elles ont directement pris le contrôle du ballon, siègeant dans la moitié du terrain burundais. Contre toute attente, Mirkat Feleke Ayele ouvre le score pour l’Ethiopie, reprenant de la tête le centré de Genet Hailu Haydebo.On attendait la réaction des Burundaises mais elle n’est pas venue et à la 10e minute, sur un coup franc de coin, Tarikuwa Debiso a doublé le score pour l’Ethiopie. A 2 buts à zéro, les choses ont commencé à se compliquer pour les joueuses burundaises. Ce fut la panique et les maladresses.A la 23e et 28 minutes, les Burundaises ratent deux belles occasions de réduire le score. A la 31e minute, Aregash Kalsa Tadesse lâche un tir puissant des trente mètres et le ballon loge dans les filets, c’est le 3e but pour l’Ethiopie. Et six minutes plus tard (37e minute), sur un cafouillage, la défenseuse burundaise, Angélique Kaze, marque contre son camp, le 4e but pour l’Ethiopie.C’est sur ce score de 4 buts à zéro, en faveur des visiteuses, que les deux équipes ont regagné les vestiaires : Une première période largement dominée par l’Ethiopie en terme de résultats et de la possession de ballon.A la reprise, les Burundaises jouent plus haut pour chercher la faille au sein de la défense Ethiopienne, qui a été impériale tout le match. La selectionneuse du Burundi va opérer des remplacements mais qui n’ont rien donné.A la 81e minute, l’Ethiopie marque le 5e but sur un ballon lobé de Dediet Assresahagn Matios. Le match est presque terminé, les carottes sont déjà cuites pour le Burundi qui est obligé d’attendre le match retour pour la formalité.

Les réactions après le match -

Daniella Niyibimenya (la sélectionneuse du Burundi) : « Nous avons perdu le match et le plus important pour le moment c’est de corriger nos erreurs et d’améliorer notre travail. Nous devons aussi reconnaître que le football féminin au Burundi se trouve encore dans la phase de développement ». « Je lance un appel à la Fédération de football du Burundi (FFB) de continuer à renforcer les championnats du football féminin et les fruits ne tarderont pas à se manifester »-Le public sportif burundais a, quant à lui, fait des critiques à l’endroit de la FFB, car dit-il, il ne comprend pas comment un seul entraîneur peut prendre en charge trois équipes nationales (séniors, U-20 et U-17). Et d’ajouter que les hommes peuvent aussi entraîner des équipes féminines, citant le cas de l’Ethiopie.

Kazadi Mwilambwe

Ouvrir